« La jeu­nesse doit s’en­ga­ger »

■ L’his­to­rien et mi­li­tant Serge Klars­feld à Cler­mont, hier soir

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Puy-de-dôme Actualité - Ré­mi Pi­ro­nin

Après avoir été re­çu à la pré­fec­ture dans l’après-mi­di, Serge Klars­feld a don­né une confé­rence, hier, à la Fa­cul­té des lettres de Cler­mont dans un am­phi­théâtre plein à cra­quer.

«Le de­voir de mé­moire va de paire avec le de­voir d’en­ga­ge­ment. La mé­moire a elle seule n’est pas un rem­part s’il n’y a pas d’en­ga­ge­ment. Je vous en­gage à vous en­ga­ger. » À l’in­vi­ ta­tion du centre cultu­rel Jules­Isaac et en par­te­na­riat avec la Ville de Cler­mont­Fer­rand, Serge Klars­feld a don­né une confé­rence in­ti­tu­lée « La vague d’im­mi­gra­tion juive du­rant la Se­conde Guerre mon­diale ». S’adres­sant à un pu­blic ma­jo­ri­tai­re­ment com­po­sé d’étu­diants, le pré­sident de l’as­so­cia­tion Fils et filles de dé­por­tés juifs de France a don­né des élé­ments d’in­for­ma­tion et de mé­tho­do­lo­gie aux uni­ver­si­taires, mais il est sur­tout ve­nu dé­li­vrer un mes­sage à l’at­ten­tion des plus jeunes.

« Nous sommes en crise ac­tuel­le­ment, avec une ex­trême droite puis­sante qui se for­ti­fie à tra­vers l’Eu­rope et il faut lui ré­sis­ter. J’ai connu une jeu­nesse ar­dente à la fin des an­nées 1960 qui s’en­ga­geait contre les ex­trêmes et j’ai l’im­pres­sion que, pen­dant les dé­cen­nies sui­vantes, la jeu­nesse s’est sur­tout concen­trée sur sa car­rière. Il ne faut pas res­ter pas­sif et la jeu­nesse doit s’en­ga­ger. Chaque gé­né­ra­tion doit s’en­ga­ger pour la li­ber­té. C’est le mes­sage le plus im­por­tant que je suis ve­nu vous don­ner ce soir. » ■

PH. JEAN-LOUIS GORCE

FA­CUL­TÉ DES LETTRES. Un am­phi plein pour écou­ter Serge Klars­feld.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.