Quel ave­nir pour la voi­ture en ville ?

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Médias - Mi­chel Fillière mi­[email protected]­tre­france.com

Le mé­dia­teur Plus d’un mil­lion de vi­si­teurs au Mon­dial de l’au­to à Pa­ris. Les voi­tures pas­sionnent tou­jours. Mais, sau­ve­garde de la pla­nète oblige, cer­taines pour­raient bien être in­ter­dites pro­chai­ne­ment en centre-ville. L’avis de nos lec­teurs.

Par­ti­cules fines et gaz à ef­fet de serre me­nacent, et les vé­hi­cules rou­lant au die­sel sont ac­cu­sés. Des villes, dont Cler­mont­Fer­rand, s’en­gagent à mul­ti­plier des zones à faibles émis­sions de CO2 d’ici à 2020. La voi­ture n’au­ra­elle plus le droit de rou­ler les mé­ca­niques au centre des villes ? Qu’en pensent nos lec­teurs.

« Un bien-être… »

« Il fau­drait être fou pour ne pas être contre la pol­lu­tion », mo­ra­lise Co­rinne. « Quand on sait que 4 tra­jets en voi­ture sur 10 font moins de 3 km en ville, il y a de quoi s’ar­ra­cher les che­veux. Je veux bien ad­mettre que tout le monde n’a pas un bus de­vant sa porte, mais prendre sa voi­ture, sou­vent seul, pour un tel par­cours c’est hal­lu­ci­nant. Le pro­blème des voi­tures en ville passe par de vraies so­lu­tions. Que faire ? Taxer les voi­tures qui roulent et sta­tionnent ? Créer un péage pour avoir le droit de cir­cu­ler ? Et les voi­tures ven­touses, on les laisse pol­luer le pay­sage ur­bain du ma­tin au soir ? »

Charles est « per­sua­dé que la marche ou le vé­lo sont une bonne so­lu­tion, même pour al­ler au bou­lot s’il est près. Les pié­tons et les cy­clistes sont les meilleurs clients des com­merces de centre­ville qui plé­bis­citent les zones pié­tonnes où il est agréable de dé­am­bu­ler sans res­pi­rer des co­chon­ne­ries. Par­quons tous les vé­hi­cules pol­luants comme les gros 4x4 et les vieux ca­mions à la pé­ri­phé­rie. Ce se­rait un bien­fait pour tous. »

« Je fais le choix de gar­der notre pla­nète » avoue Syl­vie. « Il faut se mo­bi­li­ser pour li­bé­rer les rues de cette pol­lu­tion in­sup­por­table, qui cause des ma­la­dies et di­mi­nue l’es­pé­rance de vie. Pour notre confort, ap­puyons les dé­ci­sions qui vont dans le bon sens. Vous ima­gi­nez une ville sans bruit, sans odeur avec des pistes cy­clables dignes de ce nom, un ur­ba­nisme no­va­teur, le bon­heur ! Alors lais­sons tom­ber les vé­hi­cules ali­men­tés avec des éner­gies fos­siles. »

« Une er­reur… »

Ro­land s’en­flamme. « Ima­gi­ner une ville sans voi­ture, c’est comme man­ger de l’ali­got sans pa­tates ! Si l’on veut don­ner dans la res­tric­tion, que l’on com­mence par faire res­pec­ter les lois en vi­gueur, ver­ba­li­sons ceux qui ba­fouent le code de la route, pié­tons et cy­clistes com­pris. La pol­lu­tion aux par­ti­cules fines n’est pas liée au seul tra­fic au­to­mo­bile. Et l’ex­pé­rience se­rait sur­tout bonne dans les villes moyennes et pe­tites qui perdent de l’ac­ti­vi­té com­mer­ciale ».

Tho­mas est ca­té­go­rique. « In­ter­dire la voi­ture en ville se­rait une er­reur. C’est un moyen de tran­sport in­dis­pen­sable, le sys­tème nous oblige à nous dé­pla­cer tout le temps, à être dis­po­nibles. Si­non, inu­tile de van­ter la flexi­bi­li­té. Dans une cir­cu­la­tion ur­baine, les tra­jets sont ra­re­ment longs, et ac­cu­ser les voi­tures mo­dernes d’être trop pol­luantes est peut­être une vo­lon­té de nous faire ache­ter des voi­tures élec­triques en­core bien trop chères, trop pe­tites et qui ne per­mettent pas en­core de rou­ler se­lon notre bon plai­sir ».

Pour Jean­Paul, « la voi­ ture fait rou­ler l’éco­no­mie des com­merces, c’est la li­ber­té de choi­sir son tra­jet et de cir­cu­ler à plu­sieurs, donc à moindre coût qu’en bus. On stig­ma­tise la voi­ture, mais les tran­sports en com­mun col­lec­tifs n’éva­cuent­ils qu’une fu­mée blanche ? Si de­main on pri­va­tise ain­si l’ac­cès au centre­ville pour nous trans­for­mer au­to­ri­tai­re­ment en pié­ton, c’est une at­teinte à la li­ber­té in­di­vi­duelle ».

Mais que di­sait dé­jà Fré­dé­ric Dard ? « Un pié­ton est un mon­sieur qui va cher­cher sa voi­ture ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.