Re­traite

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Médias - Cour­rier ou cour­riel : en­voyez vos mes­sages à la ré­dac­tion

La gé­né­ra­tion d’après­guerre a dû faire beau­coup de sa­cri­fices et sur­tout ne pas comp­ter ses heures de tra­vail qui étaient sou­vent de 45 h ou même 50 h jus­qu’à 65 ans. Ces si­tua­tions ne sont pas re­con­nues par le gou­ver­ne­ment ac­tuel et sont même pé­na­li­santes à cause de la hausse de la CSG et de la non­re­va­lo­ri­sa­tion de toutes les pen­sions confon­dues. Je m’in­ter­roge donc sur le de­ve­nir de nos en­fants et pe­tits­en­fants concer­nant leurs re­traites ain­si que le pou­voir d’achat au­quel ils de­vront faire face. Car les pro­jets du gou­ver­ne­ment ne vont pas dans le bon sens ni dans l’es­prit du Conseil Na­tio­nal de la Ré­sis­tance de 1945 sous la pré­si­dence du Gé­né­ral de Gaulle qui prô­nait la so­li­da­ri­té et l’hu­ma­nisme. ■ Jean-Claude Blomme, Égle­tons (cour­riel)

[…]. Ac­cep­ter que notre sys­tème de re­traite soit ré­vi­sé re­lève du simple bon sens. Lors de la mise en place de ce sys­tème par ré­par­ti­tion ce sont les co­ti­sa­tions des ac­tifs qui ont per­mis le ver­se­ment des pre­mières pen­sions de re­traite, et il en est tou­jours ain­si. Or le nombre des re­trai­tés est de plus en plus consé­quent par rap­port au nombre des ac­tifs du fait de l’ac­crois­se­ment de l’es­pé­rance de vie. Je pré­fère me pri­ver d’une sor­tie ou d’un loi­sir men­suel, puisque fi­na­le­ment c’est de ce­la dont j’en­tends au­tour de moi se plaindre les re­trai­tés, mais per­mettre à mes en­fants de pou­voir bé­né­fi­cier à leur tour d’une re­traite dé­cente. Les per­sonnes tou­chant des pen­sions mo­destes ne sont pas im­pac­tées par les ré­formes et il est donc nor­mal que les autres ca­té­go­ries de re­trai­tés, dont bien évi­dem­ment ceux qui bé­né­fi­ciaient de ré­gimes avan­ta­geux, par­ti­cipent à l’ef­fort com­mun, seul moyen de sau­ver le ré­gime par ré­par­ti­tion sa­chant que le ré­gime par ca­pi­ta­li­sa­tion qui se­rait mis en oeuvre pour le rem­pla­cer est bien moins avan­ta­geux pour les classes les moins ai­sées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.