Phi­lippe Rous­seau donne des ex­pli­ca­tions.

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Limagne -

En ré­si­dence à Or­cet pour un mois à la Mai­son des écri­tures contem­po­raines Hy­po­li­po, l’écri­vain Phi­lippe Rous­seau a par­ta­gé son tra­vail avec le pu­blic, mer­cre­di, lui fai­sant dé­cou­vrir une écri­ture très vi­vante qui re­pose sur la so­no­ri­té des mots. Une lec­ture cho­rale as­su­rée par l’Ate­lier Théâtre d’Or­cet a com­men­cé par des ex­traits de ses pre­miers textes, Je me sou­viens

mon père, J’ai dé­si­ré écrire ,ou Pas­se­port pour une Rus­sie (*),

ain­si que Mes joies iront d’el­les­mêmes faire un prin­temps.

L’au­teur est en­suite in­ter­ve­nu pour lire Je suis riche de mes

vols, un texte bou­le­ver­sant sur un su­jet ta­bou.

Une dis­cus­sion in­dis­pen­sable et fort in­té­res­sante avec un pu­blic ému s’est alors im­po­sée avant de le­ver le verre de l’ami­tié. ■

(*) Ou­vrages édi­tés chez Ely­tis.

ÉCRI­TURE. Phi­lippe Rous­seau est en ré­si­dence d’ar­tiste à Or­cet pen­dant tout le mois d’oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.