Ma­cron pro­met de « faire vite »

Le chef de l’État an­nonce la créa­tion d’un fonds « d’au moins 80 mil­lions d’eu­ros »

La Montagne (Clermont-Limagne) - - France & Monde -

Em­ma­nuel Ma­cron a pro­mis, hier, la so­li­da­ri­té ra­pide du pays aux si­nis­trés de l’Aude qui lui ont ra­con­té, cer­tains en larmes, leur nuit d’hor­reur lors des inon­da­tions qui ont fait 14 morts, an­non­çant no­tam­ment un fonds de 80 mil­lions d’eu­ros « dans les pro­chains jours ».

L’État va in­dem­ni­ser les biens non as­su­rables des col­lec­ti­vi­tés, par exemple des routes, des ré­seaux d’eau ou des bâ­ti­ments pu­blics, a pré­ci­sé le pré­sident de la Ré­pu­blique dans un dis­cours à Trèbes, l’une des com­munes en­deuillées de ce dé­par­te­ment, qui avait dé­jà été meur­trie par un at­ten­tat ji­ha­diste en mars.

Cette somme s’ajou­te­ra aux 200 mil­lions que de­vraient ver­ser les as­su­reurs pour les biens as­su­rables, no­tam­ment ceux des par­ti­cu­liers et des en­tre­prises, aux 37 mil­lions de cré­dits sup­plé­men­taires pré­vus par le conseil dé­par­te­men­tal de l’Aude et au plan d’in­ves­tis­se­ment de 25 mil­lions que doit vo­ter le 16 no­vembre la Ré­gion Oc­ci­ta­nie.

Em­ma­nuel Ma­cron avait au­pa­ra­vant ren­con­tré les fa­milles des 14 per­sonnes dé­cé­dées, d’autres si­nis­trés, des élus et les ser­vices de se­cours à Villa­lier et Trèbes, qui ont té­moi­gné de leur nuit trau­ma­ti­sante lorsque l’eau a tout em­por­té et fait éga­le­ment 70 bles­sés.

Hom­mage à tous ces hé­ros or­di­naires

« L’eau mon­tait, nos routes se trans­for­maient en ri­vière », a té­moi­gné une po­li­cière qui a par­ti­ci­pé aux ef­forts pour sau­ver les ha­bi­tants, tan­dis qu’un jeune mi­li­taire ré­si­dant à Ville­gail­henc (1.600 ha­bi­tants) a ra­con­té comment il avait sau­vé sa voi­sine, la ré­cu­pé­rant de­puis sa ter­rasse, alors que chez lui l’eau mon­tait jus­qu’au pre­mier étage. « Je vous le pro­mets. On va faire vite », a as­su­ré Em­ma­nuel Ma­cron à un vieil homme en larmes qui a tout per­du dans sa mai­son à Villa­lier, au nord­est de Car­cas­sonne.

« Quand je vois des gens qui ont per­du des proches en une de­mi­heure… Ils sont d’une di­gni­té, d’une force. On est fort par­tout en France et par­fois on l’ou­blie », a dit le chef de l’État au cours d’un échange de plus d’une heure avec la po­pu­la­tion de Villa­lier.

« Je suis fier d’être là », a­t­il ajou­té. « Nous se­rons là », a ré­ pé­té à plu­sieurs re­prises le pré­sident, sa­luant le « dé­voue­ment » de tous lors d’un dé­jeu­ner aux cô­tés des res­pon­sables des se­cours et des élus, quand le maire de Trèbes Éric Me­nas­si a ren­du hom­mage à « ces hé­ros or­di­naires «.

« La Ré­pu­blique c’est vous »

L’Aude a re­çu en quelques heures l’équi­valent de trois mois de pluies, les pires pré­ci­pi­ta­tions lo­ca­le­ment de­puis 1891, qui ont fait éga­le­ment plus de 70 bles­sés. Des cen­taines de

per­sonnes sont si­nis­trées, leurs mai­sons dé­vas­tées, des routes sont éven­trées, des vil­lages ra­va­gés. Dans les 126 com­munes les plus tou­chées, l’État a re­con­nu l’état de ca­tas­trophe na­tu­relle afin d’ac­cé­lé­rer les in­dem­ni­sa­tions. Et cette liste de­vrait s’al­lon­ger, a dit Ma­cro.

Les as­su­reurs ont dé­jà en­re­gis­tré près de 16.000 dé­cla­ra­tions de si­nistres pour un coût fi­nal des dom­mages as­su­rés es­ti­mé à 200 mil­lions d’eu­ros, a in­di­qué la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de l’as­su­rance (FFA).

PHO­TO AFP

ÉMO­TION. Le pré­sident de la Ré­pu­blique face à la dé­tresse de ceux qui ont tout per­du.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.