En­hance Aé­ro : un re­pre­neur dont les sa­la­riés ne veulent pas

■ Une offre de re­prise dé­po­sée au tri­bu­nal de com­merce de Cler­mont­Ferrand

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Puy-de-dôme Actualité - Pa­trice Cam­po

La so­cié­té En­hance Aé­ro, dont la li­qui­da­tion ju­di­ciaire a été pro­non­cée le 2 oc­tobre, fait l’ob­jet d’une seule offre de re­prise qui sus­cite l’hos­ti­li­té dé­cla­rée des sa­la­riés.

Cette offre est double, en réa­li­té, puisque l’en­tre­prise pa­ri­sienne Icare s’est al­liée à la so­cié­té de conseil Team’R pour la por­ter. Or Team’R ap­par­tient à Bru­no Le­che­vin, qui était PDG du groupe En­hance Aé­ro li­qui­dé. D’où l’op­po­si­tion des sa­la­riés, clai­re­ment ex­pri­mée lors d’une consul­ta­tion in­terne : 80 % de contre par­mi les 41 sa­la­riés di­rec­te­ment concer­nés.

« C’est une po­si­tion qui a de l’im­por­tance. Les sa­la­riés n’ont plus confiance en M. Le­che­vin », ex­plique Me Jean­Louis Bo­rie, qui re­pré­sen­te­ra les em­ployés d’En­hance de­vant le tri­bu­nal de com­merce de Cler­mont­Ferrand. Ce­lui­ci exa­mi­ne­ra l’offre de re­prise lors d’une au­dience qui de­vrait se te­nir d’ici le 10 no­vembre.

Pour l’avo­cat des sa­la­riés, en l’état l’offre « ne tient pas » pour deux rai­sons. « D’une part, il y a une am­bi­guï­té sur le lieu d’ac­ti­vi­té ». Les re­pre­neurs semblent en ef­fet te­nir pour ac­quise l’au­to­ri­sa­tion d’oc­cu­pa­tion du do­maine pu­blic, au­tre­ment dit l’au­to­ri­sa­tion de pour­suivre l’ac­ti­vi­té dans les lo­caux d’En­hance, à Aul­nat, d’où l’en­tre­prise a été ex­pul­sée en août à la de­mande de Vin­ci, ges­tion­naire de l’aéroport, en rai­son de loyers im­payés.

« D’autre part, l’offre in­dis­so­ciable sup­pose que M. Le­che­vin reste aux ma­nettes des fi­liales du groupe, condi­tion que le par­quet n’ac­cep­te­ra pas », ap­puie Me Bo­rie. En termes d’em­plois, les re­pre­neurs s’en­gagent à conser­ver 23 des 41 sa­la­riés d’En­hance Aé­ro. « Il y a mal­gré tout un re­jet massif de cette so­lu­tion car nous avons to­ta­le­ment per­du confiance en notre an­cien di­ri­geant. Nous es­pé­rons qu’une autre pers­pec­tive émer­ge­ra », té­moigne un re­pré­sen­tant du per­son­nel.

Pre­mier élé­ment de ré­ponse lors de l’au­dience. Puis il fau­dra at­tendre le dé­li­bé­ré. ■

PHO­TO RI­CHARD BRUNEL

AUL­NAT. 41 em­plois sont di­rec­te­ment en jeu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.