De la né­bu­leuse créa­tive au jazz so­laire

■ Pre­mière soi­rée pour Jazz en tête, hier, à l’opéra de Cler­mont, avec Wal­ter Smith III et Yes ! Trio

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Jazz En Tête - Pierre-Oli­vier Feb­vret

Re­tour aux sources pour Jazz en tête ins­tal­lé cette an­née à l’opéra de Cler­mont. Des re­trou­vailles en­thou­sias­mantes pour cette 31e édi­tion, grâce à un par­terre de grands mu­si­ciens pour deux belles fa­cettes du jazz.

Dès l’ou­ver­ture de Jazz en tête, tout est dit et bien dit. Il y a à la fois la si­gna­ture et la plus­va­lue de l’évé­ne­ment.

Avec Wal­ter Smith III, nous voi­là donc en pré­sence d’un es­sen­tiel. Du jazz rien que du jazz, pas même di­lué dans l’air du temps. Une tra­di­tion bien vi­vante qui plaît tant à Jazz en tête, festival re­ven­di­quant son es­tam­pille « ca­nal his­to­rique ».

Du bon, du vrai, du frais

Pre­mières notes du festival comme un voyage dans des dé­cen­nies de mu­sique mais sans une once de nos­tal­gie ou d’imi­ta­tion. Chaque me­sure de stan­dards (tout ré­cem­ment gra­vés sur le disque Twio sa­lué par la cri­tique à tra­vers le mon­ de) est in­ven­tion. Le saxo­pho­niste amé­ri­cain af­firme, au­de­là d’un souffle fas­ci­nant, un lan­gage pro­ pre et in­tan­gible. Du bon, du vrai, du frais… Ça, c’est pour la si­gna­ture. Quant à la plus­va­lue, elle s’ex­pri­ me dans ce trio de cir­cons­tance. Wal­ter Smith III, mu­si­cien sin­gu­lier et ins­pi­ré, a par­ta­gé ses qua­ li­tés, la scène et une en­tente sub­tile avec le contre­bas­siste Joe San­ders (à re­trou­ver d’ur­gence, ven­ dre­di soir) et le bat­teur Greg Hut­chin­son.

Après cette né­bu­leuse créa­tive, place à une mu­sique sim­ple­ment so­laire. Après le jazz à ouïr, le jazz à jouir. Ce­lui de Yes ! Trio. Pour la deuxième par­tie de cette pre­mière soi­rée, Ali Jack­son (bat­te­rie), Aa­ron Gold­berg (pia­no) et Omer Avi­tal (basse) ont mis sans scru­pule une dose sup­plé­men­taire d’éner­gie, de mé­lo­dies, de cou­leurs et de ver­tige dans cha­cun de leur mor­ceau. La fête du jazz a com­men­cé. ■

PHO­TO FRAN­CIS CAMPAGNONI

WAL­TER SMITH III. Le saxo­pho­niste amé­ri­cain com­pa­ré à Son­ny Rol­lins, avec le contre­bas­siste Joe san­ders (à re­trou­ver ven­dre­di sur la scène de l’opéra de Cler­mont).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.