■ BAP­TÊME DE FEU RÉUS­SI POUR LE FESTI' ZIK' À ORCET

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Limagne Auzon/val D'allier -

Or­ga­ni­sé sa­me­di à la salle Jean-Mou­lin, trans­for­mée en salle de concert par le co­mi­té des fêtes d’Orcet, le pre­mier festival Rock ne pou­vait es­pé­rer meilleur bap­tême du feu. Les trois groupes au pro­gramme qui se sont suc­cé­dé sur scène ont sé­duit le nom­breux pu­blic.

Tou­jours à la re­cherche de nou­veau­tés dans l’ani­ma­tion de la com­mune, les membres du co­mi­té avaient dé­ci­dé d’in­no­ver en se don­nant un dé­fi dif­fi­cile à re­le­ver, en s’aven­tu­rant cette fois dans l’or­ga­ni­sa­tion de concerts de rock.

Il se trouve que le Festi' Zik' Orcet a connu un jo­li suc­cès avec trois groupes très dif­fé­rents : Son Art (ci-des­sus) dont le ré­per­toire va de Jean-Louis Au­bert à Kat­tack ; Obad (ci­contre) qui puise dans le ré­per­toire rock des an­nées 70 ; et Fif­ty Se­ven (en bas) qui, do­té d’une chan­teuse ex­cep­tion­nelle ca­pable de ri­va­li­ser avec les grands hur­leurs de Led Zep­pe­lin, AC/DC ou Deep Purple, mais aus­si d’in­ter­pré­ter des titres plus sub­tils de Pink Floyd ou Eagles.

Hors pro­gramme, hors ca­té­go­rie aus­si, Florent et Jé­rôme, deux membres du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur (en haut à gauche), sont mon­tés sur scène et, avec un pro­fes­sion­na­lisme et un ta­lent jus­qu’alors te­nus se­cret, ont in­ter­pré­té des suc­cès de la va­rié­té fran­çaise, de Charles Azna­vour à Jean-Jacques Gold­mann, pour ter­mi­ner par le tube de l’été 2018 du trio cor­ré­zien Trois Ca­fés gour­mands. Eux aus­si ont contri­bué à la bonne hu­meur si com­mu­ni­ca­tive du co­mi­té des fêtes. Après la réus­site de cette soi­rée inau­gu­rale, le festival s’avère dé­jà pro­mis à un bel ave­nir. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.