Sa­man­tha Lubcke, pi­vot aus­sie

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Sports Auvergne - Fran­cis La­porte

S’ar­mer dans la pein­ture, une obli­ga­tion en Na­tio­nale 2. Réus­sie par le BBCA avec l’ar­ri­vée de Sa­man­tha Lubcke, pi­vot aus­tra­lien de 22 ans aux so­lides qua­li­tés athlétiques et jeu dos au pa­nier. Entre autres.

Une joueuse de grande taille, ef­fi­cace près du pa­nier. Quoi de plus rare. Et de plus né­ces­saire lors d’une ac­ces­sion en N2, le plus haut ni­veau fé­mi­nin au­ver­gnat. Coach du BBCA, An­tho­ny Ca­tha­la ne peut que re­dire l’évi­dence. « C’est es­sen­tiel et on n’en avait pas. »

La préoc­cu­pa­tion avait pour­tant conduit à l’an­ti­ci­pa­tion. « On était sur une joueuse congo­laise de­puis fé­vrier », éclaire au­jourd’hui Cé­line Lac­quit, la co­pré­si­dente cour­non­naise. Mais l’avis de re­cherche d’un pi­vot res­semble à un match avec pro­lon­ga­tion. « En juillet, on a su que ce n’était pas pos­sible et on a pas­sé l’été à cher­cher un poste 5, sur nos re­la­tions, des ap­pels aux centres de for­ma­tion… ».

Et puis, à la 3e se­maine d’août : un contact. Sé­rieux. Sur le­quel le club reste dis­cret. « An­gie (l’ai­lière po­lo­naise An­ge­li­ka Ko­wals­ka re­cru­tée lors de la mon­tée en NF3 en 2016) avait été ap­pro­chée sur Cler­mont. On était échau­dés. » L’aide de la mai­rie, qui pour­voit un poste d’agent po­ly­va­lent au ser­vice édu­ca­tion, et le lun­di 8 oc­tobre dé­barque, en­fin, Sa­man­tha Lubcke.

Pour un an, l’Aus­tra­lienne étant éli­gible au vi­sa PVT, Pro­gramme Va­cances Tra­vail. Dans le­quel, la grande blonde de 1,88 m ne re­tient que le se­cond cri­tère. Toute à sa joie d’évo­luer en France, mal­gré des sol­li­ci­ta­tions ita­lienne et tchèque. « Je suis très contente d’être ici. Je conti­nue de vivre mon rêve de jouer au basket dans d’autres pays et en plus de tra­vailler avec des en­fants. » Conforme à son cur­sus d’en­sei­gnante dé­mar­ré aux States.

Car, à 22 ans, « Sam » pos­sède un pas­sé basket de pas­sion­née. Pre­miers re­bonds à Mur­ray Bridge à 4 ans, pré­lude à une for­ma­tion jeu in­té­rieur ­ « J’ai tou­jours été grande » ­ sai­sons en ligue d’Etat avec Eas­tern Ma­ve­ricks, pas d’équipe na­tio­nale hé­las pour une opé­ra­tion des croi­sés du ge­nou droit en 2012, du gauche en 2013. Et puis, le grand saut, le rêve éveillé : les États­Unis en 2014 !

Le Col­lege of Sou­thern Ida­ho d’abord, Utah Val­ley en NCAA en­suite (23 matchs en 2016­2017, 12,6 points, 8,5 re­bonds). « Aux USA, c’est dif­fé­rent de l’Aus­tra­lie, c’est fo­cus sur le basket. En plus des cours, ra­conte la fu­ture en­sei­gnante en maths et sciences, on fait chaque jour 1 heure de mus­cu et 3 de basket. »

« Je dé­teste perdre »

L’Amé­rique, pour le pi­vot aus­sie, deux an­nées de suite dans le top 50 des joueuses NCAA, ce­la res­te­ra d’ailleurs pour tou­jours le sou­ve­nir « des tour­nois na­tio­naux, du monde et de la fer­veur ». Pour­tant, en 2017, elle passe à

« On était échau­dés » Cé­line Lac­quit, co­pré­si­dente

l’ouest. Di­rec­tion la Tur­quie, les bords de la mer Egée, au Bor­no­va Be­cker. « J’avais une op­por­tu­ni­té pour pas­ser pro­fes­sion­nelle. » Glis­sée au poste 4, dans le monde pro de la KBSL, elle aligne 11,4 pts et 7,7 prises par ren­contre.

Le « ho­me­sick » la rat­trape quel­que­fois. « Le chan­ge­ment de pays, de sai­son, c’est par­fois dur. No­tam­ment à Noël ou le 31 jan­vier quand je ne peux pas fê­ter notre an­ni­ver­saire avec ma soeur ju­melle. »

Mais la gau­chère aux yeux bleus est in­sa­tiable. De­man­deuse en mus­cu­la­tion, en temps de jeu, en op­po­si­tions éner­giques dans la pein­ture. « Ma spé­cia­li­té, c’est le jeu dos au pa­nier », in­siste la joueuse gé­né­reuse dans l’ef­fort. Et qu’elle aime « pos­ter », qu’elle « dé­teste perdre » : une douce mu­sique aux oreilles de son coach, dont la jeune équipe re­lève le gant de la belle aven­ture en N2. ■

PHO­TO FRANCK BOI­LEAU

LUBCKE. L’in­té­rieure aus­tra­lienne, ici sous les yeux de son coach An­tho­ny Ca­tha­la, dé­barque à Cour­non au sor­tir d’une sai­son en Pre­mier League avec les Eas­tern Ma­ve­ricks.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.