Le trans­port flu­vial et l’in­dus­trie du Rhin au ra­len­ti suite à des mois de sé­che­resse

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Jeux -

HIS­TO­RIQUE. Dans le port in­dus­triel de Co­logne, des cen­taines de conte­neurs sont em­pi­lés sur des docks in­ha­bi­tuel­le­ment calmes et at­tendent leur ache­mi­ne­ment vers Rot­ter­dam ou An­vers. En cause, les longs mois de sé­che­resse qui ont fait plon­ger les ni­veaux du Rhin à des plus bas his­to­riques, en­rayant le trans­port flu­vial sur cette ar­tère clé pour l’éco­no­mie eu­ro­péenne et la pro­duc­tion in­dus­trielle rhé­nane. « De­puis la se­maine der­nière, nous n’ac­cueillons plus de ba­teaux à Co­logne, ils s’ar­rêtent à Duis­bourg », in­dique Oli­ver Gross­mann, di­rec­teur de l’en­tre­prise de trans­ports CTS, ajou­tant qu’en temps nor­mal ce sont « trois à quatre na­vires par jour » qui ac­costent. Les quelques barges qui cir­culent en­core ont dû dras­ti­que­ment ré­duire leur car­gai­son afin d’évi­ter qu’elles s’échouent. « Il s’agit du ni­veau le plus bas ja­mais me­su­ré ici », sou­ligne Jan Böhme, hy­dro­logue de l’Agence fé­dé­rale des eaux et de la na­vi­ga­tion. À Co­logne, le précédent re­cord de 81 cm en­re­gis­tré en 2003 a été lar­ge­ment bat­tu ven­dre­di, plon­geant à 77 cm. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.