Deux jours pour des idées de dé­co­ra­tion

■ Des ani­ma­tions, ven­dre­di et sa­me­di, dans huit bou­tiques in­dé­pen­dantes du centre­ville

La Montagne (Clermont-Limagne) - - La Une - Ca­the­rine Ju­tier ca­the­rine.ju­[email protected]­tre­france.com

Home sweet home… Les Fran­çais n’ont ja­mais au­tant bi­chon­né leur in­té­rieur : la dé­co est un sec­teur d’ac­ti­vi­té en pleine crois­sance. Gros plan sur les ten­dances du mo­ment à l’oc­ca­sion de la Nuit de la dé­co à la­quelle par­ti­cipent huit bou­tiques cler­mon­toises.

Dans son ma­ga­sin his­to­ri­que­ment dé­dié au tex­tile et au linge de mai­son, Ma­rie­Claire Du­four a choi­si d’ac­cor­der de plus en plus de place à la dé­co. Une ten­dance lan­cée lors­qu’elle a re­bap­ti­sé, en 2010, le ma­ga­sin fa­mi­lial créé en 1930 place de la Vic­toire. Aux Dames de France de­ve­nait En­vie d’in­té­rieur. « De­puis trois ans, on sent vrai­ment que la dé­co­ra­tion prend de l’im­por­tance », ex­plique­t­elle.

« Les gens viennent pour avoir des idées pour chez eux, ils veulent dé­cou­vrir des am­biances, des ten­dances. C’est pour ça que, de plus en plus, on re­crée en ma­ga­sin des es­paces res­sem­blant à de vraies pièces, meu­blées et dé­co­ ré­es ». La Nuit de la dé­co, ma­ni­fes­ta­tion na­tio­nale ini­tiée il y a trois ans pour pro­mou­voir les bou­tiques in­dé­pen­dantes, connaît une dé­cli­nai­son lo­cale sous l’im­pul­sion de cette com­mer­çante : « La pre­mière an­née j’étais seule, l’an pas­sé on était cinq, cette an­née nous sommes huit ». Comme le sou­ligne Fran­çois­Oli­vier Cha­brillat, aux ma­nettes de Ca­sa 3D, ins­tal­lé lui aus­si sur le pla­teau cen­tral, « ce ren­dez­vous per­met d’oser pous­ser la porte de nos ma­ga­sins où cer­taines per­sonnes ne sont ja­mais ve­nues ». Pen­dant deux jours, ven­dre­di et sa­me­di, et le temps d’une une soi­rée (ven­dre­di jus­qu’à 22 heures), huit ma­ga­sins du centre­ville pro­po­sant de l’ameu­ble­ment et des ob­jets de dé­co­ra­tion ac­cueille­ront des ani­ma­tions des­ti­nées à pré­sen­ter les ten­dances, mettre en avant le tra­vail d’ar­tistes, d’ar­ti­sans d’art. Il y au­ra aus­si du coa­ching dé­co : l’oc­ca­sion de faire le plein d’idées pour chez soi (sur ins­crip­tion, voir pro­gramme). Dans son com­merce, Ma­rie­Claire Du­four a sol­li­ci­té les élèves et des pro­fes­seurs de BTS es­pace de­si­gn : « La dé­co­ra­tion d’in­té­rieur, c’est un mé­tier. Ce­la per­met de le faire dé­cou­vrir. Pour les par­ti­cu­liers, c’est im­por­tant de sa­voir que ce­la existe et que tous ces pro­fes­sion­nels n’ont pas des ta­rifs exor­bi­tants… ».

De la cui­sine à la chambre à cou­cher

En pous­sant sim­ple­ment la porte des ma­ga­sins de dé­co, en en­ga­geant la conver­sa­tion avec les com­mer­çants, on hume aus­si l’air du temps. Le vert est om­ni­pré­sent cet au­tom­ne­hi­ver, pas seule­ment dans la vais­selle, les cous­sins et les ac­ces­soires. On « vé­gé­ta­lise » de plus en plus son in­té­rieur. Avec des plantes, des stores en bam­bou, des pa­piers peints im­pri­més. Ils font un come­back re­mar­qué : ten­dance chic ver­sion art dé­co ; ten­dance na­ture, ver­sion jungle ou jar­din tro­pi­cal. Cô­té tis­sus, du ve­lours et de la brillance ; cô­té mé­tal, du do­ré, mat de pré­fé­rence, de l’acier bros­sé… La dé­co s’in­vite dans toutes les pièces de la mai­son, du sa­lon à la cui­sine en pas­sant par la chambre à cou­cher de­puis que les draps, au­tre­fois ca­chés sous les couvre­lits, ont fait place aux couettes dont les housses se prêtent à toutes les fan­tai­sies. ■

PHO­TO PIERRE COUBLE

PA­PIERS PEINTS. Ils opèrent un grand re­tour avec des im­pri­més tra­vaillés. En tête des ten­dances, le style Art dé­co et les mo­tifs évo­quant la na­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.