Ré­pondre à la grogne des usa­gers

■ À cinq jours de la mo­bi­li­sa­tion na­tio­nale des « gi­lets jaunes »

La Montagne (Clermont-Limagne) - - France & Monde Actualités -

Une par­tie du gou­ver­ne­ment s’est réunie, hier, à Ma­ti­gnon pour fi­na­li­ser les me­sures d’« ac­com­pa­gne­ment » de la hausse des prix et des taxes sur les car­bu­rants.

Plu­sieurs mi­nistres étaient pré­sents au­tour du Pre­mier mi­nistre, Édouard Phi­lippe : Bru­no Le Maire (Éco­no­mie), Fran­çois de Ru­gy (Tran­si­tion éco­lo­gique), Gé­rald Dar­ma­nin (Comptes Pu­blics) et Éli­sa­beth Borne (Trans­ports).

Se­lon une source proche des dis­cus­sions, des dé­ci­sions – ren­for­ce­ment de la prime à la conver­sion, élar­gis­se­ment du chèque éner­gie – pour ré­pondre à la grogne de­vraient être of­fi­cia­li­sées au plus tard d’ici de­main, jour de Con­seil des mi­nistres.

Ces an­nonces doivent ser­vir à faire bais­ser la ten­sion avant la jour­née de blo­cage des routes pré­vue sa­me­di et dont l’am­pleur reste dif­fi­cile à me­su­rer mais qui pré­oc­cupe for­te­ment le gou­ver­ne­ment.

Se­lon des sources proches du dos­sier, plu­sieurs me­sures ont été mises sur la table à Ma­ti­gnon pour apai­ser la co­lère des Fran­çais contre la hausse des prix du car­bu­rant. Mais l’idée d’un chèque car­bu­ rant, ré­cla­mée no­tam­ment par LR, ap­pa­raît écar­tée par Ma­ti­gnon.

Se­lon ces sources, la prime à la conver­sion des vieux vé­hi­cules, l’ex­prime à la casse, de­vrait être ren­for­cée : comme l’avait évo­qué Édouard Phi­lippe, l’exé­cu­tif pour­rait s’en­ga­ger à en fi­nan­cer jus­qu’à près d’un mil­lion d’ici 2022, au lieu des 500.000 ac­tuel­le­ment pré­vus.

La prime à la conver­sion pour­rait éga­le­ment être fa­ci­li­tée pour les « gros rou­leurs », même quand leurs voi­tures ne sont pas aus­si vieilles que l’exige le dis­po­si­tif. Quant aux aides pour les car­bu­rants, comme dans les Hauts­deF­rance, elles se­raient dé­fis­ca­li­sées.

L’exé­cu­tif pour­rait ac­cé­lé­rer la mise en place du for­fait ver­sé par l’em­ployeur aux em­ployés se ren­dant sur leur lieu de tra­vail en co­voi­tu­rage (200 eu­ros). Pré­vue pour jan­vier 2020, cette me­sure se­rait avan­cée à jan­vier 2019. ■

BEP

AU­TO­MO­BI­LISTES. Tou­jours mo­bi­li­sés pour le 17 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.