Un mou­ve­ment so­cial qui est né et s’or­ga­nise sur Fa­ce­book

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Le Fait Du Jour - Phi­lippe Cros

De­puis sa­me­di, le mou­ve­ment est comme un or­ga­nisme vi­vant qui s’adapte à ce qui l’en­toure.

Et son ou­til pre­mier, par­fai­te­ment adap­té, c’est Fa­ce­book : lieu de toutes les ru­meurs, des réa­li­tés al­ter­na­tives à la Trump, du doute sys­té­ma­tique en­vers les mé­dias mais aus­si ma­chine très puis­sante pour mo­bi­li­ser « le peuple » et or­ga­ni­ser « la ré­volte ». Sur le plus po­pu­laire des ré­seaux so­ciaux, les « gi­lets jaunes » au­ver­gnats s’or­ga­nisent au jour le jour, heure par heure même, en pu­bliant des in­for­ma­tions sur des groupes dé­diés. « Le Pou­voir du peuple d’Au­vergne » a été créé dès le 16 oc­tobre, aux pre­miers jours du mou­ve­ment : il compte près de 5.400 membres. Les sept ad­mi­nis­tra­teurs de ce groupe ont ten­té de trans­for­mer la mo­bi­li­sa­tion vir­tuelle en un mou­ve­ment bien ré­él, le 17 no­vembre : ce sont des ci­toyens « nor­maux », sans en­ga­ge­ment po­li­tique vi­sible. Pas des chefs, plu­tôt des « gen­tils or­ga­ni­sa­teurs ». Il existe des groupes pour chaque ville : « 17 no­vembre Riom », « Is­soire en co­lère », « Blo­cage Vi­chy », « Ma­ni­fes­ta­tions du 17 no­vembre CAN­TAL 15 ». Le mot d’ordre d’ « Or­ga­ni­sa­tion po­pu­laire Cler­mont Fer­rand » est : « Un post par jour pour don­ner les ac­tions du jour, pas d’or­ga­ni­sa­teurs. » Le groupe donne des points de ren­dez­vous, lance des idées, des ap­pels à la mo­bi­li­sa­tion. En­suite, c’est sur le ter­rain que les ac­tions se dé­cident. ■

« FAKE NEWS ». Le 13 mai 2017 pour la fi­nale de la Coupe d’Eu­rope Sa­ra­cens/ASM ; et non le 17 no­vembre 2018 pour le mou­ve­ment des « gi­lets jaunes » comme cer­tains l’ont cru (ou fait mine de le croire) sur Fa­ce­book.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.