Quatre ans et de­mi de pri­son pour l’ex-com­pa­gnon violent

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Région Faits Divers - Flo­rian Gal­lant

Re­ve­nu plu­sieurs fois au do­mi­cile de son ex-com­pagne pour s’en prendre à elle, un homme de 34 ans a été in­ter­pel­lé, mer­cre­di, par les po­li­ciers de Vi­chy. Il a été condam­né, jeu­di, à quatre ans et de­mi de pri­son ferme par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Cus­set.

Il est 3 h 20, mar­di 13 no­vembre, lorsque la po­lice de Vi­chy re­çoit un ap­pel de dé­tresse. Une femme, mu­nie d’un té­lé­phone grand dan­ger (1), ap­pelle, pa­ni­quée.

Son ex­com­pa­gnon s’est in­tro­duit par ef­frac­tion dans son do­mi­cile de Cus­set et l’a frap­pée. Elle s’est dé­fen­due à coup de poêle à frire.

Les po­li­ciers in­ter­pellent ra­pi­de­ment le sus­pect. L’homme, sans do­mi­cile fixe, est pla­cé en garde à vue. Af­fir­mant avoir des sou­cis de san­té, il est trans­fé­ré à l’hô­pi­tal de Vi­chy. Mais il s’en­fuit peu après et re­tourne, à 7 h 40, au do­mi­cile de son ex qui alerte à nou­veau les forces de l’ordre. Lorsque les po­li­ciers ar­rivent, le tren­te­naire est dé­jà par­ti.

Pen­dant que les hommes du com­mis­sa­riat sont à sa re­cherche, il re­vient une troi­sième fois, dans la ma­ti­née. Cinq hommes de la bri­gade de sû­re­té ur­baine se po­si­tionnent alors en sur­veillance aux alen­tours du do­mi­cile de la vic­time. À 17 heures, le sus­pect est in­ter­pel­lé.

Nou­velle éva­sion

Il est pla­cé en garde à vue pour la nuit dans la fou­lée, pieds et poings liés, car il a me­na­cé de mettre fin à ses jours.

Après une nou­velle ten­ta­tive d’éva­sion lors d’un exa­men mé­di­cal le 14 no­vembre, l’agres­seur est in­ter­pel­lé et à nou­veau pla­cé en garde à vue jus­qu’à sa com­pa­ru­tion im­mé­diate, jeu­di.

Ra­douane Laaoud (2) a été condam­né à quatre ans de pri­son ferme pour les faits de l’avant­veille. Un pré­cé­dent sur­sis de six mois a été éga­le­ment ré­vo­qué. Il a été pla­cé sous man­dat de dé­pôt à l’is­sue de l’au­dience. ■

(1) Un té­lé­phone por­table dis­po­sant d’une touche dé­diée, per­met­tant à une vic­time de vio­lences de joindre, en cas de grave dan­ger, un ser­vice de té­léas­sis­tance de la po­lice ac­ces­sible 7 J/7 et 24 h/24.

(2) La Mon­tagne pu­blie les iden­ti­tés des per­sonnes condam­nées à par­tir d’un an ferme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.