« Les coachs ne nous lâchent pas »

■ Vincent Tra­vas­sac, ca­pi­taine heu­reux du R3CA

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Sports Auvergne - In­ter­view Va­lé­ry Le­fort

Sau­vé ad­mi­nis­tra­ti­ve­ment, Cour­non en­tame une sai­son plus simple, fort de ré­sul­tats plus pro­bants. Comme en té­moigne le ca­pi­taine et flan­ker, Vincent Tra­vas­sac, qui ap­pré­cie ce nou­vel élan.

Di­manche, après le suc­cès bo­ni­fié ­ le pre­mier de la sai­son ­ face à Tulle (32­19), Vincent Tra­vas­sac est ren­tré bon der­nier au ves­tiaire. Trop heu­reux avant ce­la de par­ta­ger ce bon mo­ment avec le pu­blic et les co­pains le long de la main cou­rante.

Car, après des sai­sons plu­tôt chao­tiques, Cour­non réa­lise une en­tame 2018­2019 d’as­sez bonne fac­ture, comme en té­moigne cette sixième place au clas­se­ment après neuf jour­nées (5 vic­toires, 4 dé­faites). De quoi en­vi­sa­ger la suite avec sé­ré­ni­té avant le très at­ten­du der­by à Vi­chy puis la ré­cep­tion d’Or­léans.

■ En­fin un bo­nus pour Cour­non ! Oui, on l’at­ten­dait de­puis le dé­but de sai­son ce­lui­là. Ce­la fait du bien dans les têtes. On est al­lé le cher­cher dans la dou­ leur (dans les ar­rêts de jeu). On s’est un peu com­pli­qué la tâche face à une équipe de Tulle qui nous a po­sé des pro­blèmes. Mais, à la sor­tie, c’est vrai­ment po­si­tif.

■ Vous faites plu­tôt une bonne pre­mière pé­riode. Mais à la re­prise, ce­la se gâte… Oui, ces dix mi­nutes de trou sont un sou­ci. On re­cule, on cu­mule les fautes, on prend aus­si un car­ton. Et, à la fin, ce­la au­rait même pu se re­tour­ ner contre nous sur leur contre à deux contre un. Là, on au­rait même pu pas­ser à la trappe !

■ Com­ment ex­pli­quez-vous ces hauts et ces bas ? On manque vi­si­ble­ment de concen­tra­tion col­lec­tive. Cha­cun y va de sa pe­tite faute. Ce­la montre le che­min qu’il nous reste à par­cou­rir. On l’avait payé cash à Bourges la se­maine pré­cé­dente en nous in­cli­nant en toute fin de par­ tie. Cette fois, ce­la nous sou­rit. Mais c’est vrai qu’il fau­drait qu’on soit plus constant et plus sé­rieux si on veut fran­chir un cap et ne pas su­bir ces sautes d’hu­meur.

■ Qu’est-ce qui a chan­gé d’une sai­son à l’autre ? Le groupe est plus in­ves­ti car il y a da­van­tage de concur­rence. Si tu veux jouer, faut le prou­ver. Ça tire tout le monde vers le haut et je trouve que c’est une bonne chose.

■ Vos coachs sont éga­le­ment nou­veaux (Cha­nal et Bar­rier). Que vous ap­por­ten­tils ? Ils ne nous lâchent pas ! Pas d’un pouce ! Ils sont sans cesse der­rière nous, à nous pous­ser. Ils font tout pour que nous don­nions tous le meilleur de nous­mêmes.

■ Voi­là le der­by à Vi­chy… On va pou­voir le pré­pa­rer se­rei­ne­ment mais on se­ra un peu dans la peau du fa­vo­ri car Vi­chy vient de re­mon­ter. On était out­si­der face à Is­soire et ce­la nous avait bien réus­si. Vi­chy, qui fait un beau par­cours aus­si, va nous ac­cueillir avec le même état d’es­prit et je suis cer­tain qu’ils vont nous re­ce­voir comme il faut ! ■

PHO­TO F. MARQUET

DER­BY À SUIVRE. Pour Vincent Tra­vas­sac, ca­pi­taine de Cour­non, « on sait très bien com­ment on va être re­çu à Vi­chy qui fait aus­si un très bon dé­but de sai­son. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.