Le Cler­mon­tois Abel Nde­mi a ré­ci­di­vé

■ Le Ke­nyan lau­réat du cross de Li­moges

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Sports Auvergne - Ke­vin Cao

Lau­réat en 2014, Abel Nde­mi s’est de nou­veau im­po­sé à Li­moges, di­manche, lors d’une course des As mar­quée par la bonne forme de Ben­ja­min Gre­ne­tier et la pre­mière de Théo Vim­père.

Alors, ça fait quoi de cou­rir au bois de la Bas­tide, sans pointes, sur un sol sec avec du dé­ni­ve­lé, plu­tôt que sur le ter­rain gras du lac d’Uzu­rat ? « Ce n’est pas top mais c’est mieux que d’avoir sup­pri­mé cette belle épreuve, dé­cla­ra le lau­réat Abel Nde­mi. Il faut fé­li­ci­ter les or­ga­ni­sa­teurs. »

Pour cette pre­mière dé­lo­ca­li­sa­tion, Li­moges Ath­lé a été gâ­té avec un lau­réat au pal­ma­rès do­ré. De­puis six ans, le Ke­nyan Abel Nde­mi (Cler­mont Ath­lé) squatte le Top 5 des cham­pion­nats de France de cross (1er en 2013). Au­tant dire que ce­lui qui vaut 28’32” sur 10 km et 1 h 01’48” sur se­mi­ma­ra­thon était au­des­sus du lot.

Pour­tant, Ben­ja­min Gre­ne­tier a ten­té de lui me­ner la vie dure. Au sein du groupe de tête (Nde­mi, Haile, Mo­reau, Mbu­ru), le so­cié­taire du Km 42, vi­si­ble­ment en bonne forme, n’a eu de cesse de re­lan­cer l’al­lure : « Pen­dant trois tours, j’ai gé­ré à mon train. Je choi­sis­sais mes tra­jec­toires sans faire plus d’ef­forts que si j’étais der­rière. »

Puis, dans le der­nier tour, Nde­mi dé­ci­da qu’il était temps d’al­ler cher­cher le bou­quet de la vic­toire : « Je ne vou­lais pas at­tendre l’em­bal­lage fi­nal car je sais que Ma­sha Haile (Ethio­pien, ndlr) était fort au sprint. »

Pre­mière pour le cy­cliste Théo Vim­père

Quelques hec­to­mètres plus loin, on re­trou­va un cer­tain Théo Vim­père, an­cien cy­cliste pro­fes­sion­nel, clas­sé en 8e po­si­tion après avoir été à la lutte avec Léo Ser­vières, qui s’était fait connaître… en vé­lo ! Qu’a­t­il pen­sé de ce bap­tême du feu ? « Ça brûle les pou­mons, ri­go­la le so­cié­taire du Km 42. Tech­ni­que­ment, no­tam­ment dans les des­centes, je suis à la ra­masse mais je suis sa­tis­fait pour une pre­mière. Le but est de ne pas me bles­ser et de conti­nuer à tra­vailler. »

En chan­geant de sport, l’en­fant de Saint­Ba­zile, ré­cent pa­pa d’un pe­tit Noé, n’a pas chan­gé de men­ta­li­té. Il n’y a que dans le dic­tion­naire que le mot réus­site vient avant tra­vail… ■

PHO­TO THIER­RY SALLAUD

SU­PÉ­RIEUR. tour. Abel Nde­mi a sor­ti tout le monde dans le der­nier

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.