Po­pu­la­ri­té tou­jours atone pour Em­ma­nuel Ma­cron

La Montagne (Clermont-Limagne) - - France & Monde Actualités - Claude Lesme

Mal­gré l’iti­né­rance mé­mo­rielle et une forte ac­ti­vi­té mé­dia­tique, Em­ma­nuel Ma­cron n’en­re­gistre au­cun re­bond de sa po­pu­la­ri­té dans le Ba­ro­mètre Odoxa/Presse ré­gio­nale de no­vembre

La cote de po­pu­la­ri­té d’Em­ma­nuel Ma­cron ne se re­quinque pas mal­gré une in­tense ac­ti­vi­té au­tour du Cen­te­naire de 1918, une forte pré­sence sur le ter­rain et dans les mé­dias, et des an­nonces vou­lues ras­su­rantes sur le pou­voir d’achat pour com­pen­ser la hausse des car­bu­rants.

Ain­si, le pré­sident a en­core per­du un point de po­pu­la­ri­té à 32 % (­1) par rap­port au mois der­nier, mais sur­tout il a lais­sé choir 15 points de­puis le prin­temps et qua­si­ment la moi­tié de son ca­pi­tal de ju­ge­ments po­si­tifs de­puis mai 2017 (58 %).

Néan­moins, l’in­tense ac­ti­vi­té dé­ployée par le lo­ca­taire de l’Ély­sée lui a per­mis de se rem­plu­mer un peu chez les Fran­çais les plus po­li­ti­sés (Voir in­fo­gra­phie). Il gagne 7 points au­près des sym­pa­thi­sants LR, 5 au­près de ceux de LREM, 4 chez ceux de FI.

Par ailleurs, dans le contexte so­cial du mo­ment, si le pré­sident a ga­gné 7 points de po­pu­la­ri­té au­près des cadres et pro­fes­sions in­tel­lec­tuelles su­pé­rieures (46 %), il en a per­du 7 éga­le­ment au­près des ou­vriers et em­ployés (22 %). Très si­gni­fi­ca­tif, sa cote de po­pu­la­ri­té s’élève à 23 % chez les sym­pa­thi­sants des gi­lets jaunes et à 58 % chez les dé­trac­teurs du mou­ve­ment.

L’image pré­si­den­tielle s’est éga­le­ment dé­gra­dée avec seu­le­ment le dy­na­misme en po­si­tif (65 %) mais quatre qua­li­fi­ca­tifs où il était po­si­tif en juillet der­nier passent au rouge : pas com­pé­tent (63 %), pas sym­pa­thique (62 %), n’in­carne pas le re­nou­veau (58 %) et ne sait pas où il va (55 %).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.