■ Une al­liance in­édite et stra­té­gique

La Montagne (Clermont-Limagne) - - France & Monde Actualités -

L’ar­res­ta­tion de Car­los Ghosn pour mal­ver­sa­tions pré­su­mées plonge l’al­liance Re­nault-Nis­san-Mit­su­bi­shi dans l’in­cer­ti­tude. Le di­ri­geant de 64 ans est la clef de voûte du pre­mier groupe au­to­mo­bile mon­dial, dont il a été le bâ­tis­seur, mais il n’a au­cun suc­ces­seur dé­si­gné. Le pa­tron fran­co-li­ba­nob­ré­si­lien semble in­dis­pen­sable au fonc­tion­ne­ment de l’at­te­lage fran­co-ja­po­nais, qu’il a his­sé au pre­mier rang mon­dial, avec 10,6 mil­lions de vé­hi­cules l’an der­nier, dé­pas­sant Toyo­ta et Volks­wa­gen. Dans une in­dus­trie au­to­mo­bile où la ma­jo­ri­té des rap­pro­che­ments se sont his­to­ri­que­ment sol­dés par des échecs, sur­tout entre construc­teurs de pays dif­fé­rents, le di­ri­geant po­ly­glotte a réus­si le pa­ri de sur­mon­ter les ri­va­li­tés de ses équipes d’in­gé­nieurs. Plu­tôt que d’im­po­ser une prise de pou­voir chez Nis­san, ou bien chez Mit­su­bi­shi, Car­los Ghosn a pen­sé l’al­liance comme un en­semble aux équi­libres com­plexes, pré­ser­vant l’au­to­no­mie de chaque en­tre­prise. Le groupe est consti­tué d’en­tre­prises dis­tinctes liées par des par­ti­ci­pa­tions croi­sées non ma­jo­ri­taires. Re­nault dé­tient 43 % de Nis­san, qui pos­sède 15 % du groupe au lo­sange. De­puis 2016, Nis­san pos­sède aus­si 34 % de son com­pa­triote Mit­su­bi­shi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.