■ Le noir­fleu­rien et le da­mas noir à l’hon­neur

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Vie Rurale -

Deux vi­gne­rons au­ver­gnats étaient in­vi­tés à cette 8e édi­tion des ren­contres des cé­pages mo­destes. Sté­phane Bon­jean (à gauche), de Blan­zat, est ve­nu pré­sen­ter à l’as­sis­tance la di­ver­si­té des cé­pages ré­fé­ren­cés en Au­vergne avant le phyl­loxe­ra, ain­si que faire dé­gus­ter l’une de ses cu­vées qui com­prend une part im­por­tante de noir­fleu­rien, un cé­page noir tom­bé en dis­grâce. Pierre Goi­goux, vi­gne­ron à Châ­teau­gay, est ve­nu pré­sen­ter son da­mas noir ou pe­tite sy­rah au­ver­gnate. « Nous avons entre 25 et 30 cé­pages pu­re­ment au­ver­gnats, ex­plique Sté­phane Bon­jean. Ils sont plus adap­tés aux condi­tions géo­cli­ma­tiques lo­cales et ont un pou­voir al­coo­gène blo­qué à 12,5 de­grés. Ils cor­res­pondent aux at­tentes d’au­jourd’hui. Ils gardent la fraî­cheur et l’aci­di­té que le chan­ge­ment cli­ma­tique ni­velle par le bas. D’où l’in­té­rêt de les re­mettre au goût du jour. Bref, comme je dis, l’ave­nir est dans le pas­sé. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.