Le dé­te­nu en se­mi-li­ber­té échappe cinq mois à la jus­tice

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Région Actualité - Ariane Bou­hours

Les en­quê­teurs ont mis cinq mois à re­trou­ver ce dé­te­nu mou­li­nois de 24 ans, qui s’était vo­la­ti­li­sé dans la na­ture.

L’homme, au ca­sier ju­di­ciaire char­gé (seize condam­na­tions en quatre ans pour usage de stu­pé­fiants, vols en réunion, ou­trage à per­sonne dé­po­si­taire de l’au­to­ri­té pu­blique, vio­lences…) ne s’était pas pré­sen­té à la mai­son d’ar­rêt, le soir du 7 août 2018. Il a fi­na­le­ment été re­trou­vé à Cler­mont­Fer­rand, le 30 dé­cembre, grâce à l’ap­pel d’une de ses ex, avec la­quelle il a eu un en­fant, non re­con­nu.

À la barre du tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Mou­lins, où il était ju­gé hier en com­pa­ru­tion im­mé­diate, le jeune homme, tête basse, a re­con­nu « cette er­reur », qu’il ex­plique par « des pen­sées sui­ci­daires ». Pour­tant, son amé­na­ge­ment de peine se pas­sait bien, il tra­vaillait en CDD dans un com­merce de l’ag­glo mou­li­noise et avait in­té­gré le dis­po­si­tif Ga­ran­tie jeunes, des­ti­né à fa­vo­ri­ser l’in­ser­tion. « Vous dites que cette éva­sion n’était pas pré­pa­rée, pour­tant vous aviez de­ man­dé 580 € à la mai­son d’ar­rêt », l’in­ter­roge la juge. « Que comp­tiez­vous en faire ? » « Rem­bour­ser des amendes », ré­pond avec aplomb le pré­ve­nu. « Vous dites que vous aviez du mal à ren­trer chaque soir à la mai­son d’ar­rêt. Vous pré­fé­rez donc y être 24 heures sur 24 ? », pour­suit la juge. « Qu’avez vous fait pen­dant ces cinq mois ? Vous vous ca­chiez ? On a mis du temps à vous re­trou­ver ». « Non, j’ai cher­ché un peu de tra­vail comme li­vreur, mais sans les pa­piers res­tés en pri­son, ça n’a rien don­né ».

« De quoi avez­vous vé­cu pen­dant ces cinq mois ? Avec 580 €, vous ne pou­viez pas te­nir long­temps », s’étonne la juge. « Un ami m’a ai­dé. Ma fa­mille, à Cler­mont­Fer­rand, aus­si ».

« Pour­quoi votre ex­com­pagne vous a­t­elle dé­non­cé ? » « Di­sons que je ve­nais à l’im­pro­viste… », ex­plique le pré­ve­nu qui n’a re­con­nu au­cun des deux en­fants, nés de deux mères dif­fé­rentes, dont il dit être le père. Le tri­bu­nal l’a condam­né pour éva­sion à six mois ferme, avec man­dat de dé­pôt. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.