Choc fron­tal sur le che­min du consen­sus

Violent échange entre Wau­quiez et une élue En Marche sur la ques­tion des tran­ports

La Montagne (Clermont-Métropole) - - Région Actualité - Laurent Ber­nard

Laurent Wau­quiez a ob­te­nu une large ma­jo­ri­té pour un voeu adres­sé à l’Etat afin qu’il aug­mente ses in­ves­tis­se­ments sur les tran­sports. Un consen­sus en­ta­ché d’un ac­cro­chage violent avec une élue En Marche.

Laurent Wau­quiez vou­lait une large adhé­sion de ses col­lègues pour un voeu adres­sé au gou­ver­ne­ment por­tant sur l’ur­gence des tra­vaux à réa­li­ser sur les in­fra­struc­tures de tran­sport dans la ré­gion. Le pré­sident LR de la Ré­gion l’a ob­te­nu, puisque seule­ment huit conseillers ré­gio­naux ont vo­té contre et quatre se sont abs­te­nus, hier, à Lyon. Ce voeu fai­sait suite à sa ren­contre avec la mi­nistre des Tran­sports Éli­sa­beth Borne, mar­di, por­tant sur la ré­par­ti­tion de l’en­ve­loppe de 13,4 mil­liards d’eu­ros de la pre­mière loi de pro­gram­ma­tion plu­ri­an­nuelle des in­fra­struc­tures. Les voies de com­mu­ni­ca­tion de la ré­gion bé­né­fi­cie­ront de 9 % de l’en­ve­loppe, soit 1,2 mil­liard. Le compte n’y est pas pour Laurent Wau­quiez qui a fait vo­ter ce voeu, après amen­de­ment des groupes d’op­po­si­tion. Les prio­ri­tés des élus ré­gio­naux sont les pe­tites lignes fer­ro­viaires me­na­cées, les grands pro­jets fer­ro­viaires (tels les ac­cès au Lyon Tu­rin) et les liai­sons fer­ro­viaires entre Pa­ris et Cler­mont, Lyon et Gre­noble et An­ne­cy et Cham­bé­ry.

« Pro­pos sexistes »

Ce voeu étant di­ri­gé vers le gou­ver­ne­ment, il lui était dif­fi­cile de ga­gner l’adhé­sion des élus En Marche. Mais l’échange avec Mar­jo­laine Mey­nierMille­fert a car­ré­ment vi­ré au clash. « Votre compte ren­du est un tis­su de men­songes. La mi­nistre a dit tout le contraire », a dé­cla­ré la dé­pu­tée isé­roise, ajou­tant vou­loir don­ner une confé­rence de presse pour li­vrer « ses » in­for­ma­tions.

In­vi­tée à le faire de­vant tous les élus par le pré­sident Wau­quiez, elle a exi­gé au préa­lable des ex­cuses pour des pro­pos te­nus quelques mi­nutes plus tard par ce der­nier ; il avait qua­li­fié son in­ter­ven­tion de « dé­lire hys­té­rique ». N’ob­te­nant pas d’ex­cuses sur ces pro­pos « sexistes », elle a cla­qué la porte.

« Fuite et es­quive »

C’est en son ab­sence que Laurent Wau­quiez a fi­na­le­ment pré­sen­té ses ex­cuses. « C’était in­ap­pro­prié, je re­grette et pré­sente mes ex­cuses. Ces pro­pos pou­vaient por­ter à confu­sion, je les re­tire afin de ne pas lais­ser de doute », a­t­il dé­cla­ré. Re­gret­tant tout de même « la fuite et l’es­quive » de Mar­jo­laine Mey­nier­Mille­fert. ■

PHO­TO D. PARAT

RAIL. Les élus de la Ré­gion de­mandent à l’Etat de faire de la ligne Pa­ris-Cler­mont une de ses prio­ri­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.