L’em­ploi des cadres s’amé­liore

Leur taux de chô­mage en baisse d’un point de­puis 2016

La Montagne (Clermont-Métropole) - - Puy-de-dôme Actualité - Fan­ny Gui­né lo­cale@cen­tre­france.com

Les jeunes di­plô­més sont les pre­miers ga­gnants de cette re­prise d’ac­ti­vi­té. De­puis deux ans, le taux de chô­mage a bais­sé d’un point en Au­vergne chez les cadres.

Si elle peine à s’in­ver­ser du­ra­ble­ment toute ca­té­go­rie confon­due, la courbe du chô­mage chez les cadres a évo­lué à la baisse de­puis deux ans. En Au­vergne, comme à l’échelle na­tio­nale, elle se­rait pas­sée de 4,8 % à 3,8 % entre 2016 et 2018, se­lon l’As­so­cia­tion pour l’em­ploi des cadres (Apec). Et ce sont les jeunes di­plô­més à Bac + 5 qui bé­né­fi­cient le plus de cette ten­dance po­si­tive.

Ré­ajus­ter son pro­fil au re­gard du mar­ché

D’après Bo­ris Sur­jon, le di­rec­teur de l’agence Pôle em­ploi de Cha­ma­lières, le taux de chô­mage chez les jeunes di­plô­més n’a même « ja­mais été aus­si bas ». Les ex­pé­riences en en­tre­prises de plus de six mois, les an­nées de cé­sure pour mul­ti­plier les stages ou en­core la for­ma­tion en al­ter­nance y sont pour beau­coup. Dé­sor­mais, les en­tre­prises sont moins fri­ leuses et se tournent da­van­tage en pre­mier choix vers les jeunes. « Elles s’adaptent aus­si au mar­ché, et l’avan­tage de ces pro­fils, c’est qu’ils sont for­més au di­gi­tal, à jour sur les com­pé­tences de­man­dées et sont plus mo­biles », ana­lyse le dé­lé­gué ré­gio­nal de l’Apec, Éric Guillau­mot.

Même si les der­niers chiffres sont en­cou­ra­geants, cer­tains cadres ont tout de même du mal à trou­ver un em­ploi et peuvent par­fois res­ter un an voire plus au chô­mage.

La plu­part des chô­meurs sont sou­vent dans des fi­lières sa­tu­rées comme la com­mu­ni­ca­tion ou le ma­na­ge­ment, alors que d’autres branches peinent à re­cru­ter (in­for­ma­tique, main­te­nance, in­gé­nie­rie du fu­tur…). Pôle em­ploi et l’Apec se sont unis pour pro­po­ser des ate­liers de con­seils et per­mettre aux cadres d’ac­qué­rir des com­pé­tences ac­tua­li­sées pour ré­pondre à la de­mande. « Le pro­blème, c’est la mo­bi­li­té. C’est une ré­flexion in­di­vi­duelle : je change de ré­gion ou de tra­vail. Il faut sa­voir ré­ajus­ter son pro­fil au re­gard du mar­ché », conti­nue Éric Guillau­mot. En­vi­ron 1.400 cadres ou as­si­mi­lés se­raient concer­nés sur le bas­sin cler­mon­tois. ■

PHO­TO FRAN­CIS CAMPAGNONI

INI­TIA­TIVE. Une jour­née in­édite « Pro­fil cadres » était or­ga­ni­sée, mar­di der­nier, à l’agence Pôle em­ploi de Cha­ma­lières, dans le cadre de la Se­maine de l’em­ploi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.