La fi­nale de l’Eu­ro 2016 un mal pour un bien ?

Après la dé­faite contre le Por­tu­gal « Il y a deux ans, en fi­nale de l’Eu­ro, c’était tel­le­ment dou­lou­reux… » La plaie de la dé­faite contre le Por­tu­gal est en­core vive pour Di­dier Des­champs et ses Bleus, qui comptent bien s’en ser­vir pour abor­der la fi­nale

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Coupe Du Monde -

« C’est très dur, il fau­dra l’ac­cep­ter et le di­gé­rer. Il n’y a pas de mots pour di­mi­nuer cette dé­cep­tion, elle est énorme », avait lâ­ché un Des­champs li­vide au soir du coup de bam­bou por­tu­gais (1­0 a.p.), le 11 juillet 2016 au Stade de France.

Lun­di, il avait ex­clu toute idée de « re­vanche ». « Mais ça fait tou­jours mal, on est pas­sé à cô­té de quelque chose d’ex­tra­or­di­naire, parce que l’op­por­tu­ni­té d’être cham­pion d’Eu­rope, ça peut se pré­sen­ter plu­sieurs fois, mais quand elle se pré­sente une fois, il faut la sai­sir ».

Alors que dire d’une fi­nale de Coupe du monde, même si les Fran­çais y sont par­ve­nus pour la troi­sième fois sur les six der­nières édi­tions, et que le groupe a été re­nou­ve­lé (seuls neuf Bleus ac­tuels ont dis­pu­té ce cham­pion­nat d’Eu­rope à do­mi­cile).

Que faut­il évi­ter ? On touche là au se­cret in­dus­triel : « Ce sont des points à ré­gler entre nous. D’un point de vue col­lec­tif, on le sait, mais ça res­te­ra entre nous », af­fir­mait jeu­di Sa­muel Um­ti­ti.

Ne pas cé­der à l’eu­pho­rie

Les cadres ont as­su­mé leurs fonc­tions dès mar­di dans la fou­lée de la de­mi­fi­nale contre la Bel­gique (1­0). « C’est fan­tas­tique, mais le plus dur reste à faire, il reste en­core une étape. Il ne faut pas cé­der à l’eu­pho­rie. Ceux qui étaient à l’Eu­ro 2016 au­ront leur mot à dire », avait pré­ve­nu le ca­pi­taine Hu­go Llo­ris.

Et il faut évi­ter le com­plexe de su­pé­rio­ri­té qui a pu af­fleu­rer à l’Eu­ro. « Fran­che­ment, quand on a ga­gné contre l’Al­le­magne (2­0 en de­mi­fi­nale, ndlr), on pen­sait que c’était ça la fi­nale. Contre les Por­tu­gais, avec leur par­cours, on s’est dit que c’était ga­gné d’avance, c’était ça notre er­reur. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.