La vie dis­crète de l’in­gé­nieur cas­tor rem­plit une fonc­tion utile

Amé­na­geur spé­cia­li­sé en bas­sins hy­dro­lo­giques. Abat­tage op­ti­mi­sé pour fa­vo­ri­ser le trans­port du bois par voie d’eau… Le cas­tor a une so­lide carte de vi­site !

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Le Fait Du Jour Estivités -

Dom­mage qu’il ait mis tant de bâ­tons dans les roues des mou­lins et autres amé­na­geurs de ri­vières : la marche du pro­grès a bien failli avoir sa peau.

Le plus gros ron­geur d’Eu­rope (21 kg, un mètre dont une queue de 30 cm) a long­temps été chas­sé pour sa chair et sa four­rure ex­cep­tion­nel­le­ment dense, mais aus­si pour les primes ver­sées par les syn­di­cats de digue ap­pe­lant à son éli­mi­na­tion. Le XIXe siècle s’est ache­vé avec quelques di­zaines d’in­di­vi­dus seule­ment, dans la basse val­lée du Rhône. 1909 marque heu­reu­se­ment un tour­nant avec les pre­mières me­sures de pro­tec­tion. À par­tir d’une souche, 26 opé­ra­tions de ré­in­tro­duc­tions se sont suc­cé­dé dans les bas­sins pré­sen­tant un obs­tacle à la re­con­quête na­tu­relle, dont ce­lui de la Loire (1974­1976). Et le cas­tor a re­con­quis son aire de ré­par­ti­tion ori­gi­nelle.

Il fré­quente la plu­part des cours d’eau, mais son adap­ta­bi­li­té lui per­met aus­si de ti­rer par­tie d’autres zones hu­mides s’il y a au moins soixante cen­ti­mètres d’eau de pro­fon­deur.

Dans le Mas­sif cen­tral, il se construit sou­vent un ter­rier hutte. Mais si la na­ture et la hau­teur des berges le per­mettent, il peut éga­le­ment s’ins­tal­ler dans un vrai ter­rier. Il sait aus­si construire de toutes pièces des huttes ou s’amé­na­ger un lo­gis dans des em­bâcles et des ou­vrages ar­ti­fi­ciels.

Gros bos­seur, il est con­si­dé­ré comme fai­sant par­tie des es­pèces « in­gé­nieurs » fa­ci­li­tant l’en­tre­tien na­tu­rel des berges et zones hu­mides. Au­jourd’hui, il fait l’ob­jet de ba­lades à thème et de sen­tiers pé­da­go­giques (pont Ré­ge­mortes, à Mou­lins, en Hau­teLoire sur l’Al­lier…).

D. PARAT

BORD DE SIOULE. Ce­lui-ci a été soi­gné puis re­lâ­ché vers Bayet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.