Un été pour ap­prendre à na­ger

Les va­cances sont le mo­ment idéal pour prendre des cours en pis­cine Pour les en­fants comme pour les adultes, mieux vaut ap­prendre à na­ger avant de par­tir en va­cances.

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Clermont Vivre Sa Ville -

La brasse cou­lée, le crawl ou en­core le pa­pillon, cet été c’est le mo­ment d’ap­prendre à na­ger à Cler­mont­Fer­rand. Voi­ci les cinq in­fos qui peuvent vous être utiles si vous sou­hai­tez vous lan­cer.

Où puis-je ap­prendre à na­ger 1 ?

La mé­tro­pole re­groupe cinq centres aqua­tiques mais

seuls trois d’entre­eux pro­posent des cours de na­ta­tion l’été : Les Hautes­Roches à Cha­ma­lières, le stade nau­tique Pierre­deCou­ber­tin à Cler­mont et la pis­cine Mar­cel­Bou­bat à Lempdes. Il suf­fit d’ap­pe­ler le stan­dard de cha­cun de ces centres ou bien de contac­ter di­rec­te­ment les maîtres na­geurs au bord du bas­sin.

2 À par­tir de quel âge puis-je

ins­crire mon en­fant ? Il est pré­fé­rable d’ins­crire son en­fant à par­tir de 5 ans. « Avant, ils n’ont pas en­core de bonnes ca­pa­ci­tés mo­trices », pré­cise

Cyril Com­ba­nière, maître­na­geur à Cha­ma­lières. Avant, vous pou­vez ce­pen­dant vous ins­crire aux bé­bés na­geurs. 3 De com­bien de temps ai-je be­soin pour ap­prendre à na­ger ? Ce­la dé­pend des per­sonnes. Il existe des for­faits de dix séances mais les maîtres na­geurs s’adaptent au rythme de cha­cun. Le pre­mier cours est en gé­né­ral dé­dié à la dé­cou­verte du bas­sin. « Nous cher­chons dès le dé­but à ins­tal­ler un cli­mat de confiance pour que le na­geur de­vienne vite au­to­nome et soit heu­reux de ve­nir à la pis­cine »,

ajoute Cyril Co­ma­nière. 4 Com­bien coûte une séance ?

En­core une fois, les ta­rifs sont va­riables. Les maîtres na­geurs tra­vaillent en au­to­en­tre­pre­neurs. « Nous es­sayons quand même d’uni­for­mi­ser les ta­rifs. » Comp­tez entre 10 et 15 € la séance de 30 mi­nutes. Il existe aus­si des for­faits de 10 séances. 5 Les cours sont-ils in­di­vi­duels ?

Les cours sont ef­fec­ti­ve­ment in­di­vi­duels. Ce­pen­dant, il est pos­sible de for­mer des groupes de quatre ou cinq per­sonnes si vous pré­fé­rez vous fondre dans la masse. ■

PHO­TO THIER­RY LINDAUER

HA­BI­TUDES. Ob­jec­tif pre­mier : mettre les en­fants en confiance avant le grand bain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.