Lé­gion d’hon­neur : 1.190 poi­lus dé­co­rés

La so­cié­té des membres de la Lé­gion d’hon­neur a éta­bli la liste dé­par­te­men­tale des com­bat­tants

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Il y a 100 ans.., l'Armistice - Phi­lippe Cros

Avec l’aide des com­munes du dé­par­te­ment, la sec­tion puy­dô­moise de la So­cié­té des membres de la Lé­gion d’hon­neur a éta­bli une liste des com­bat­tants na­tifs du Puy-de-Dôme dé­co­rés de la Lé­gion d’hon­neur en 14-18.

Théo­dore Bal­let, agri­cul­teur né à Thiers en 1869 et maire de son vil­lage du Rhône du­rant trente ans.

Jean Ma­they, bou­lan­ger, né à Vol­lore­Mon­tagne en 1890, mu­ti­lé à 100 % après une in­toxi­ca­tion par les gaz, mort en 1924.

Le chef d’es­ca­dron de ca­va­le­rie Alexandre Bou­chet, né à Beau­mont en 1876, fu­tur gé­né­ral de di­vi­sion aé­rienne et pion­nier de l’avia­tion mi­li­taire.

Des re­cherches dans les com­munes

Ces trois poi­lus de la guerre de 14 n’ont pas comme seul point com­mun d’être na­tifs du Puyde­Dôme. Ils sont tous les trois ti­tu­laires de la Lé­gion d’hon­neur. Le der­nier, mi­li­taire de car­rière, a même été éle­vé au grade de com­man­deur, en 1928. À l’oc­ca­sion du cen­te­naire, la so­cié­té des membres de la Lé­gion d’hon­neur, sec­tion du Puy­de­Dôme, a dé­ci­dé de leur rendre hom­mage en éta­blis­sant la liste, in­édite, des com­bat­tants de la Grande Guerre ori­gi­naires du dé­parte­ ment et dé­co­rés de la cé­lèbre étoile. L’idée vient d’un membre émi­nent du pe­tit co­mi­té de la Lé­gion d’hon­neur de Thiers : Mi­chel Cha­rasse, membre du Con­seil consti­tu­tion­nel, an­cien maire de Puy­ Guillaume, an­cien mi­nistre et proche de Fran­çois Mit­ter­rand. « Nous avons pris contact avec toutes les com­munes du dé­par­te­ment pour éta­blir cette liste, ex­plique le gé­né­ral de di­vi­sion Jean­Paul Va­renne­Pa­quet, pré­sident de la sec­tion dé­par­te­men­tale. Il existe bien une base de don­nées mais elle n’est pas ex­haus­tive. Nous avons dû faire ap­pel aux mai­ries et à la connais­sance lo­cale, dans chaque com­mune. Dans beau­coup d’entre elles, des re­cherches avaient d’ailleurs dé­jà été me­nées sur les com­bat­tants de 14­18 à l’oc­ca­sion du cen­te­naire. » Le ré­sul­tat de ce tra­vail, c’est une liste de 1.190 noms de com­bat­tants, com­mune par com­mune : on y trouve beau­coup de ré­ser­vistes mo­bi­li­sés dans les pre­miers grades d’of­fi­ciers et sur­tout de simples sol­dats. 333 des 467 com­munes du Puy­de­Dôme ont au moins un dé­co­ré. « Ce qui est frap­pant, c’est le nombre im­por­tant de simples sol­dats qui ont été dé­co­rés, avec un nom­ bre non né­gli­geable au grade d’of­fi­cier, com­mente le gé­né­ral Va­renne­Pa­quet. Il y a aus­si des dé­co­ra­tions tar­dives, qui viennent à la fois de l’en­ga­ge­ment pen­dant la guerre et dans la so­cié­té ci­vile, après guerre. Cer­tains de ces sol­dats ont no­tam­ment eu des fonc­tions élec­tives. » ■

➔ La liste des dé­co­rés. L’in­té­gra­li­té de cette liste (des omis­sions ou er­reurs res­tent pos­sibles) est ac­ces­sible sur notre site in­ter­net la­mon­tagne.fr

« Ce qui frappe, c’est le nombre de simples sol­dats qui ont été dé­co­rés »

PHO­TO RI­CHARD BRU­NEL

PUY-DE-DÔME. Le gé­né­ral de di­vi­sion Jean-Paul Va­renne-Pa­quet pré­side la sec­tion dé­par­te­men­tale de la So­cié­té des membres de la Lé­gion d’hon­neur, de­puis 2014.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.