VU D’AILLEURS

La Montagne (Corrèze) - - 7 Jours En Politique - Ma­rion Bois­jot

Trump ca­va­lier seul Cette se­maine, en an­non­çant son re­trait de l’ac­cord nu­cléaire ira­nien, le pré­sident amé­ri­cain, Do­nald Trump, a « aus­si je­té [les pays eu­ro­péens] sous le bus. Ce­la a consi­dé­ra­ble­ment di­mi­nué notre cré­di­bi­li­té à l’échelle mon­diale, y com­pris avec la Co­rée du Nord », s’in­quiète l’édi­to­ria­liste amé­ri­cain Mar­ty Latz, du quo­ti­dien USA To­day.

Ch­ris Bi­cker­ton, du New York Times, qua­li­fie quant à lui le pré­sident fran­çais, Em­ma­nuel Ma­cron, d’« ar­ro­gant » et le dé­crit comme étant « le pro­chain pré­sident fran­çais ra­té ». Il n’hé­site pas non plus à ac­cu­ser l’Eu­rope d’hy­po­cri­sie : « Les di­ri­geants eu­ro­péens in­sistent sur le fait que leur op­po­si­tion à l’éli­mi­na­tion de l’ac­cord nu­cléaire ira­nien est une ques­tion de pré­ser­va­tion de la paix. À vrai dire, il s’agit aus­si de quelque chose de tout aus­si im­por­tant – la fier­té. »

Si la dé­ci­sion pré­si­den­tielle aux États-Unis di­vise cer­tains mé­dias amé­ri­cains, en Iran, c’est une tout autre his­toire. Dans le quo­ti­dien ré­for­ma­teur ira­nien Shargh, le chro­ni­queur po­li­tique Hos­sein Mar’ashi ex­prime clai­re­ment son mé­con­ten­te­ment. « C’est l’Amé­rique qui est main­te­nant iso­lée. Le pays n’est plus le lea­der mon­dial et il n’a plus le pou­voir de ras­sem­bler contre d’autres pays, écrit-il. Les gou­ver­ne­ments et les peuples se­ront dé­sor­mais beau­coup plus mé­fiants dans leurs échanges avec les ÉtatsU­nis, qui ont tra­hi leur en­ga­ge­ment. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.