Les Gi­ron­dins de Bor­deaux sous pa­villon amé­ri­cain

Bien­tôt ef­fec­tif

La Montagne (Corrèze) - - Sports Limousin -

Il n’y a plus d’obs­tacle à Bor­deaux au pas­sage des Gi­ron­dins sous pa­villon amé­ri­cain : le con­seil de Bor­deaux-Mé­tro­pole pré­si­dé par Alain Jup­pé a don­né ven­dre­di son feu vert au ra­chat du club de foot­ball par le fonds d’in­ves­tis­se­ment amé­ri­cain GACP.

Cette dé­ci­sion, adop­tée à une très large ma­jo­ri­té ­ 79 voix pour, 13 contre, 12 abs­ten­tions et un ab­sent sans pro­cu­ra­tion se­lon le der­nier dé­compte of­fi­ciel ­ va­lide for­mel­le­ment le trans­fert des obli­ga­tions du groupe de mé­dias M6 au nou­vel ac­tion­naire concer­nant les ga­ran­ties liées au loyer an­nuel du stade Mat­mut At­lan­tique (3,7 mil­lions d’eu­ros pour en­core 27 ans).

C’était l’ul­time bar­rière à la vente du club, pro­prié­té de­puis 19 ans de M6, qui se­ra ef­fec­tive à la fin du mois d’oc­tobre après la clô­ture des comptes.

Il n’y a pas eu de sur­prise sur l’is­sue de ce vote à main le­vée, sur­tout après le grand oral pas­sé jeu­di soir à huis clos par le pa­tron amé­ri­cain de Ge­ne­ral Ame­ri­can Ca­pi­tal Part­ners de (GACP), Jo­seph DaG­ro­sa, ve­nu ré­pondre à toutes les in­ter­ro­ga­tions des élus mé­tro­po­li­tains.

« L’au­di­tion a ap­por­té des cla­ri­fi­ca­tions sur ce qui re­lève de notre com­pé­tence, c’est­à­dire ce que nous exi­gions pour per­mettre à M6 de se dé­ga­ger. Nous avons le même ni­veau de ga­ran­ties que ce­lui que nous avions par le pas­sé », s’est fé­li­ci­té le maire de Bor­deaux Alain Jup­pé à l’is­sue du vote.

« Nous pre­nons un risque, comme nous l’avions fait avec M6, mais c’est un risque cal­cu­lé, a­t­il ajou­té. En cas de vote contre, nous au­rions as­sis­té à un dé­clin iné­luc­table des Gi­ron­dins. Là, je pense que c’est une fa­çon d’as­su­rer sa pé­ren­ni­té ».

Des voix se sont néan­moins éle­vées contre ce feu vert don­né au « foot bu­si­ness ». L’op­po­si­tion com­mu­niste au maire de la ville a ain­si poin­té « l’in­dé­cence du mon­tage qui vise l’évi­te­ment fis­cal », a in­di­qué Max Gui­chard.

Un Fran­çais pré­sident

Dé­sor­mais, ce n’est plus qu’une ques­tion de jours pour que GACP prenne dé­fi­ni­ti­ve­ment pos­ses­sion des Gi­ron­dins et mette en place sa nou­velle équipe di­ri­geante.

« On ne re­ferme pas une page de 20 ans comme ça. Nous lais­sons un club en bonne si­tua­tion, eu­ro­péen, qui se­ra en ex­cé­dent pour cette sai­son sur le plan fi­nan­cier », s’était fé­li­ci­té jeu­di le di­ri­geant.

Les Gi­ron­dins, deux fois cham­pions de France et vain­queurs de quatre coupes na­tio­nales pen­dant ces an­nées M6, sont tou­te­fois der­niers de leur poule en Ligue Eu­ro­pa. En Ligue 1, ils sont re­mon­tés à la 7e place de­puis l’ar­ri­vée sur le banc du Bré­si­lien Ricardo, qui a rem­pla­cé l’Uru­guayen Gus­ta­vo Poyet, écar­té fin août après avoir cri­ti­qué pu­bli­que­ment sa di­rec­tion.

Le pa­tron de GACP, Jo­seph DaG­ro­sa, qui s’est fait connaître en ra­che­tant 248 en­seignes Bur­ger King avant de les re­vendre en 2006, est un in­con­nu du monde du foot mais il a ex­pri­mé « le sou­hait de prendre soin de ce joyau ».

Il a in­di­qué que son fu­tur club se­rait pré­si­dé par « un Fran­çais ayant une ex­cel­lente ex­pé­rience du monde du foot­ball fran­çais et étran­ger. Nous avons une courte liste de trois noms » dont l’heu­reux élu de­vrait être connu d’ici quelques jours. ■

AC­CORD. Alain Jup­pé a don­né son feu vert quant au ra­chat du club par le fonds d’in­ves­tis­se­ment amé­ri­cain GACP, pré­si­dé par Jo­seph DaG­ro­sa.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.