Les ar­chi­tectes creu­sois sur le po­dium

Plu­sieurs bâ­ti­ments ont re­çu le prix de la plus belle construc­tion en bois de Nou­velle­Aqui­taine

La Montagne (Corrèze) - - Limousin L'actu - Ca­the­rine Perrot ca­the­[email protected]­tre­france.com

Les ar­chi­tectes Pierre Bar­né­rias et Char­lotte Cor­ne­vin, ins­tal­lés à Saint-Avit-de-Tardes, viennent de re­ce­voir un prix ré­gio­nal pour la construc­tion à Gué­ret d’une mai­son en os­sa­ture bois et iso­lée avec des bottes de paille.

Les in­ter­pro­fes­sions de la fi­lière bois de Nou­velle­Aqui­taine ont en­core une fois ré­com­pen­sé des en­tre­pre­neurs creu­sois. L’an der­nier, les ar­chi­tectes Pierre Bar­né­rias et Char­lotte Cor­ne­vin, ain­si que l’en­tre­prise Mar­ti­net d’Aze­rables, avaient re­çu un prix pour un pro­jet os­sa­ture bois et iso­la­tion paille à Saint­Marc­àLou­baud (la mai­son d’ac­cueil pour per­sonnes âgées).

Le 15 no­vembre der­nier, ils ont à nou­veau été dis­tin­gués. Ils ont dé­cro­ché le 1er prix ré­gio­nal de la construc­tion bois 2018 (ca­té­go­rie mai­son in­di­vi­duelle) pour une mai­son si­tuée dans le quar­tier de Pom­meil à Gué­ret. « C’est une belle ré­com­pense », se ré­jouit Char­lotte Cor­ne­vin. Avec son as­so­cié, elle s’est spé­cia­li­sée dans les pro­jets bio­cli­ma­tiques bois­paille pour les construc­tions neuves. « Nous uti­li­sons uni­que­ment de la paille comme iso­lant et aus­si un peu de ouate de cel­lu­lose et de la laine de bois, que des ma­té­riaux bio­sour­cés, ajoute­t­elle. C’est pour des rai­sons éco­lo­giques et de per­for­mance du ma­té­riau que nous choi­sis­sons la paille. » Et d’ajou­ter : « C’est le ma­té­riau le plus per­for­mant au ni­veau de la ré­sis­tance ther­mique. La tech­nique de la paille per­met de ré­pondre dès au­jourd’hui à la ré­gle­men­ta­tion ther­mique 2020 sans ajou­ter une tech­no­lo­gie dé­me­su­rée. »

Toi­ture vé­gé­ta­li­sée

Li­vrée du­rant l’été 2017, la mai­son de Pom­meil est ori­gi­nale sur plu­sieurs points. Elle est construite avec une os­sa­ture en bois lo­cal (en­tre­prise Mar­ti­net) et un iso­lant en bottes de paille ve­nant de l’Indre. Un bar­dage en dou­glas du pays (en­tre­prise Mar­ti­net) ap­porte une fi­ni­tion brute qui de­vrait se gri­ser na­tu­rel­le­ment au fil du temps. Le bâ­ti­ment, qui pos­sède une toi­ture plate vé­gé­ta­li­ sée, bé­né­fi­cie d’une large orien­ta­tion au sud afin de bé­né­fi­cier de tous les ap­ports du so­leil.

Les deux ar­chi­tectes de Saint­Avit­de­Tardes sont convain­cus que la paille va être de plus en plus uti­li­sée dans la construc­tion. « C’est une tech­nique qui existe de­puis très long­temps mais qui a des règles pro­fes­sion­nelles seule­ment de­puis 2012 », in­dique Char­lotte Cor­ne­vin. Ils ne voient que des avan­tages dans cet iso­lant na­tu­rel et lo­cal. « S’il est bien mis en oeuvre, c’est un ma­té­riau qui se main­ tient à la même per­for­mance pen­dant toute sa du­rée de vie. Il garde sa qua­li­té d’iso­la­tion. La laine de verre, au bout de dix ans, ça ne vaut plus rien. ».

Dans quelques an­nées, on pour­ra peut­être construire des mai­sons avec des bottes de paille por­teuses.

Les ar­chi­tectes ont deux autres pro­jets de mai­sons neuves en bois­paille en cours à Saint­Mé­dard­laRo­chette et Sardent. Ils es­pèrent que ce prix leur ou­vri­ra des portes pour pas­ser à l’échelle su­pé­ 1er prix Ha­bi­ter une mai­son

At­tri­bué à Pierre Bar­né­rias et Char­lotte Cor­ne­vin (ar­chi­tectes à Saint-Avitde-Tardes), EURL Mar­ti­net (Azé­rables) pour le pro­jet d’une mai­son in­di­vi­duelle à Gué­ret.

1er prix Ha­bi­ter en­semble

At­tri­bué à Spi­rale 23 (ar­chi­tectes à Gué­ret), Creu­sa­lis (Of­fice pu­blic de l’ha­bi­tat de la Creuse), In­gé­pole (Haute-Vienne), EURL Mar­ti­net (Azé­rables), Co­syl­va (Bour­ga­neuf) pour le pro­jet de six lo­ge­ments grou­pés à Gué­ret.

2e prix Ré­ha­bi­li­ter un équi­pe­ment At­tri­bué à Ter­reneuve ar­chi­tectes (Pa­ris), Syn­di­cat mixte de la ci­té de la ta­pis­se­rie (Au­bus­son), Al­tia (Pa­ris), Cap In­ge­lec (Pa­ris), Axio (Pa­ris), Ar­melle Claude (Pa­ris), De­niot In­fral­bois (Indre), Guyot as­so­ciés (Haute-Vienne), Co­syl­va (Bour­ga­neuf) pour le pro­jet de ré­ha­bi­li­ta­tion de la ci­té in­ter­na­tio­nale de la ta­pis­se­rie.

« La paille est le ma­té­riau le plus per­for­mant au ni­veau de la ré­sis­tance ther­mique »

rieure. « Nous ai­me­rions tra­vailler sur des pro­jets de trois­quatre lo­ge­ments ou des éco­quar­tiers », concluent­ils. ■

➡ Le bud­get. Ce­la coûte un peu plus cher de construire une mai­son en bois et paille, qu’en par­paing et laine de verre. « Il vaut mieux faire une mai­son un peu plus pe­tite, mais avec un beau pro­jet, bien des­si­né et pé­renne dans le temps », es­time Char­lotte Cor­ne­vin.

PHO­TO PIERRE BAR­NÉ­RIAS ET CHAR­LOTTE COR­NE­VIN

1ER PRIX RÉ­GIO­NAL. Le pro­jet, si­tué dans le quar­tier de Pom­meil, à Gué­ret, épouse la forme du ter­rain en pente. La mai­son, qui est ha­bi­tée par une fa­mille, offre une belle vue sur la ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.