En­tendre la co­lère

La Montagne (Corrèze) - - La Une - Jean-Paul Co­hade et Pas­cal Gou­my

Les « gi­lets jaunes » ont de nou­veau ma­ni­fes­té leur co­lère contre la hausse du prix du car­bu­rant et sur­tout le coût de la vie. Un mou­ve­ment qui a concer­né plu­sieurs cen­taines de per­sonnes en Cor­rèze, sans au­cun in­ci­dent à l’ho­ri­zon, et qui de­vrait se pour­suivre au­jourd’hui.

La Cor­rèze n’est pas Pa­ris. Mais hier, les rai­sons de la ré­volte et la co­lère des « gi­lets jaunes » n’étaient pas moins fortes ici. À ce­ci près que dans le dé­par­te­ment, les bar­rages dres­sés se dis­tin­guaient par l’am­biance ob­ser­vée tout au long de la jour­née. Avec un point d’orgue : 500 à 600 per­sonnes au­tour de bra­se­ros, sur le site de Ca­na, à Brive.

Là, avaient conver­gé, dès 18 heures, les ma­ni­fes­tants mo­bi­li­sés zone du Tein­chu­rier, à Brive, et à Ma­le­mort. Mais, sous le ver­nis de l’am­biance bon en­fant, der­rière les klaxons d’au­to­mo­bi­listes qui af­fi­chaient leur sou­tien, les gi­lets jaunes ne dres­saient pas le ta­bleau d’une ker­messe.

« Nous aus­si on pré­fé­re­rait pro­fi­ter du wee­kend, s’amu­ser ou faire le “black fri­day” », lance Bri­gitte, après une jour­née au Tein­chu­rier. Aide à do­mi­cile, « pas la plus à plaindre mais contrainte de se res­treindre », elle dit son sen­ti­ment d’être mé­pri­sée par un gou­ver­ne­ment « dé­con­nec­té » des réa­li­tés.

« Les ma­ni­fes­tants veillent, ils s’au­to­ré­gulent »

À l’in­verse, les au­to­mo­bi­listes « sont plus dé­ten­dus, ils ont com­pris ce qu’est le mou­ve­ment ». Un mou­ve­ment « de ci­toyens », où la Cor­rèze se dis­tingue aus­si par l’ab­sence de po­li­ti­sa­tion. « On avait dit dès le dé­part qu’on ne vou­lait pas de dra­peau syn­di­cal, ou de tract. On n’en a pas vu », rap­pelle Chris­tian, pi­lier du ras­sem­ble­ment de Ca­na.

Les heurts à Pa­ris dé­so­laient aus­si les Bri­vistes. « Ils ne sont pas re­pré­sen­ta­tifs. Mais dans toutes les ma­nifs il y a des cas­seurs. Ici, ce n’est pas le cas », re­lève Fa­brice, qui n’avait plus ma­ni­fes­té « de­puis Chi­rac ».

« On est juste là pour évi­ter les ac­ci­dents. Les ma­ni­fes­tants veillent, s’au­to­ré­gulent, aus­si » ob­ser­vait un membre des forces de l’ordre, à Brive. Les « gi­lets jaunes », eux, ti­raient leur cha­peau aux po­li­ciers et gen­darmes.

Au péage de Naves, aus­si, la bonne am­biance tran­chait avec les images de pou­belles en flammes sur les Champs­Ely­sées. La seule chose à avoir pris un coup de chaud, c’était les sau­cisses, à cô­té du bra­se­ro.

« Si quel­qu’un se montre violent, on ap­pelle tout de suite les gen­darmes. Ici, il n’y a que des ma­ni­fes­tants pa­ci­fiques. Si on veut que les per­sonnes au­des­sus de nous res­pectent la loi, il faut leur mon­trer que nous, à la base, on la res­pecte », af­firme Isa­belle, une Na­va­roise qui a te­nu le péage plu­sieurs fois dans la se­maine.

Alors que les bar­rières sont le­vées et les ca­mé­ras oc­cul­tées, quelques au­to­mo­bi­listes ne peuvent s’em­pê­cher d’al­ler vers la borne de paie­ment. Avant de se ra­vi­ser et de sa­luer la qua­ran­taine de « gi­lets jaunes » à grands coups de klaxons.

« Les gens sont so­li­daires, pour­suit Isa­belle, à deux pas d’un énorme tas de vic­tuailles. « Une bou­lan­gère est ve­nue nous don­ner des crois­sants et des tourtes de pain. C’est sa fa­çon à elle de par­ti­ci­per au mou­ve­ment ».

Pour mon­trer son mé­con­ten­te­ment, une ma­ni­fes­tante a ins­crit ses re­ven­di­ca­tions sur un film de plas­tique noir avec le­quel elle a com­plè­te­ment em­bal­lé sa voi­ture. Au mo­ment de par­tir, elle de­mande à un gen­darme si ses feux sont vi­sibles. Le mi­li­taire ac­quiesce et lui donne le feu vert. La Cor­rèze était très loin de Pa­ris hier. ■

PHO­TOS STÉ­PHA­NIE PA­RA

BAR­RAGES. Trois bar­rages fil­trants d’im­por­tance avaient été dres­sés sur le bas­sin de Brive, à Ca­na et au Tein­chu­rier à Brive, et à Sans au­cun heurt, dans une am­biance bon en­fant. En fin de jour­née, les « gi­lets jaunes » se sont ras­sem­blés à Ca­na. Ils étaient p à avoir re­joint le coeur du mou­ve­ment en Cor­rèze.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.