Théâtre et po­li­tique : tu­telle et au­to­ges­tion

La Montagne (Corrèze) - - Reportage -

La Co­mé­die-Fran­çaise a tou­jours été sous la tu­telle di­recte du pou­voir po­li­tique en place.

« Elle suit donc son évo­lu­tion et les ré­gimes suc­ces­sifs, ex­plique Agathe San­juan, mais au­cun ne re­met en cause son fonc­tion­ne­ment sauf au mo­ment de deux pé­riodes char­nières. La Ré­vo­lu­tion fran­çaise : l’in­sta­bi­li­té po­li­tique, ain­si que la pro­cla­ma­tion de la li­ber­té des théâtres, rompt le lien avec une tu­telle po­li­tique évi­dente. L’Oc­cu­pa­tion : les Al­le­mands ont ten­té – mais sans suc­cès – une main­mise sur la po­li­tique ar­tis­tique de l’éta­blis­se­ment. »

Dès l’ori­gine, les co­mé­diens de la Co­mé­die­Fran­çaise sont des ar­tistes « pen­sion­nés ». « Ils le sont par le mé­cé­nat du prince et jouissent d’un pri­vi­lège de re­pré­sen­ta­tion sur Pa­ris et ses en­vi­rons de pièces dia­lo­guées en Fran­çais, étroi­te­ment in­féo­dés à la Cour, pré­cise Mar­tial Poir­son. Pour­tant, le mode d’or­ga­ni­sa­tion de la “société des co­mé­diens”, qui pos­sède des parts dans le ca­pi­tal de l’ins­ti­tu­tion, dé­ter­mine un sys­tème de par­tage des bé­né­fices en fonc­tion de l’an­cien­ne­té, de la no­to­rié­té et de l’ac­ti­vi­té dans la troupe, fonc­tionne sur le mo­dèle de l’au­to­ges­tion : les ac­teurs prennent en com­mun les grandes dé­ci­sions aus­si bien ar­tis­tiques qu’ad­mi­nis­tra­tives de fa­çon col­lé­giale, ayant à coeur de dé­li­bé­rer au sein d’as­sem­blées et de co­mi­tés où ils siègent en bonne place. Ce mo­dèle offre à la Co­mé­die­Fran­çaise une cer­taine marge de ma­noeuvre, voire à cer­taines époques une au­to­no­mie cer­taine. »

Au­jourd’hui théâtre na­tio­nal sub­ven­tion­né au titre de sa mis­sion de ser­vice pu­blic de la culture, La Co­mé­dieF­ran­çaise par­ti­cipe de plein droit de l’exigent pro­jet de dé­mo­cra­ti­sa­tion de la culture, de pro­mo­tion des grands au­teurs et de pré­ser­va­tion d’une cer­taine idée de l’ar­ti­sa­nat d’art. ■

DR

TRA­GÉ­DIE. Rachel dans le rôle de Ca­mille (« Ho­race » de Pierre Cor­neille), huile sur toile par Édouard Du­bufe, 1850. Ca­mille fut un des rôles des dé­buts de la car­rière de la tra­gé­dienne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.