Du ca­viar pour dé­bu­ter l’an­née

Le Li­moges CSP re­çoit Va­lence, ce soir (21 heures)

La Montagne (Creuse) - - Sports Basket-ball - Mat­thieu Ma­rot Twit­ter : @Mat­thieuMa­rot7

Après leur dé­faite à Bel­grade la se­maine pas­sée (83-71), les Li­mou­geauds ten­te­ront de dé­blo­quer leur comp­teur de vic­toire dès ce soir face à Va­lence.

Beau­blanc est gâ­té pour sa pre­mière de l’an­née. Tout est réuni pour as­sis­ter à « une belle ren­contre » comme le pré­dit Louis La­bey­rie. L’an­cien in­té­rieur de Stras­bourg ar­ri­vé cet été à Va­lence s’at­tend à une ren­contre ac­cro­chée : « Ce se­ra un match dif­fi­cile. Li­moges est un club his­to­rique por­té par un pu­blic his­to­rique. Les Li­mou­geauds ont des am­bi­tions eu­ro­péennes, ils vont es­sayer de nous ren­trer de­dans. »

« Un match ex­ci­tant à dis­pu­ter »

Dans cette poule re­le­vée com­po­sée de trois an­ciennes for­ma­tions d’Eu­ro­league, le CSP n’a dé­jà plus beau­coup de temps à perdre après sa dé­faite lors de la pre­mière jour­née en Ser­bie. Un re­vers un brin frus­trant à écou­ter Axel Bou­teille : « L’Étoile Rouge pos­sède vrai­ment une belle équipe mais on a le sen­ti­ment que nous au­rions pu faire mieux. On n’était pas loin… Ça s’est joué sur pas grand­chose. C’est dom­mage. »

Si le Li­moges CSP veut conser­ver un es­poir de qua­li­fi­ca­tion, il de­vra rec­ti­fier le tir face à une for­ma­tion es­pa­gnole am­bi­tieuse comme chaque sai­son. « C’est une équipe très com­plète. Ce se­ra un match ex­ci­tant à dis­pu­ter. De toute ma­nière, tous les matchs sont im­por­tants dans le Top 16. Une vic­toire pour­rait nous re­lan­cer », es­time Axel Bou­teille.

C’est bien connu. En Eu­rope en­core plus qu’ailleurs, le diable, comme les grandes vic­toires, se niche dans les dé­tails. Le CSP a payé le prix fort pour l’ap­prendre, une nou­velle fois, à leurs dé­pens sur le par­quet de la Ha­la Pio­nir. Ce soir, si les Li­mou­geauds veulent se don­ner une chance de ré­édi­ter le double ex­ploit de leurs pré­dé­ces­seurs, vain­queurs de leurs deux confron­ta­tions face à Va­lence en 2016, ils de­vront prendre soin de chaque pos­ses­sion. Sur­tout, ils ne de­vront ja­mais bais­ser la garde sous peine de se fai­ re sanc­tion­ner par des Va­len­cians dé­ter­mi­nés à confir­mer leur vic­toire ac­quise face à leurs com­pa­triotes de Ma­la­ga la se­maine pas­sée.

Avec des joueurs du ca­libre de Sam Van Ros­som, Will Tho­mas, Bo­jan Du­bl­je­vic, Louis La­bey­rie ou An­toine Diot, Va­lence dis­pose d’une im­pres­sion­nante force de frappe. De quoi of­frir une pre­mière af­fiche de ga­la au Pa­lais des sports. ■

PHO­TO T. JOUHANNAUD

NI­VEAU. Jo­na­than Rous­selle et le CSP vont de­voir sé­rieu­se­ment haus­ser leur ni­veau de jeu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.