LE MAR­CHÉ DU NEUF À LA LOUPE

L’OEIL ob­serve et dé­crypte le mar­ché de l’im­mo­bi­lier neuf en Au­vergne ! Cet ob­ser­va­toire de don­nées a été créé en 2010 et offre un ou­til d’an­ti­ci­pa­tion et d’adap­ta­tion pour les pro­grammes im­mo­bi­liers et les po­li­tiques de lo­ge­ment et d’amé­na­ge­ment.

La Montagne Entreprendre - - DOSSIER IMMOBILIER - Alexandre Cha­te­net Pho­tos : Richard Bru­nel

1. C’est quoi l’oeil Au­vergne ?

C’est l’acro­nyme de l’ob­ser­va­toire Evo­lu­tif de l’im­mo­bi­lier Lo­cal d’au­vergne. Cet ob­ser­va­toire, ba­sé à Cler­mont-fer­rand, a été créé en 2010, à l’ini­tia­tive de la Fé­dé­ra­tion des pro­mo­teurs im­mo­bi­liers d’au­vergne. « Il s’agis­sait au dé­part d’une vo­lon­té na­tio­nale, ex­plique le pré­sident de l’oeil Au­vergne, Ni­co­las Bros­sier, de créer un or­ga­nisme ca­pable de sur­veiller sta­tis­ti­que­ment l’im­mo­bi­lier col­lec­tif sur le te r r i t o i r e. » L ’ Oeil es t c o mpo­sé d e 18 membres et de 7 par­te­naires.

2. Quelle est sa mis­sion ?

Son ac­ti­vi­té est d’ob­ser­ver la com­mer­cia­li­sa­tion des pro­grammes de lo­ge­ments neufs en pro­mo­tion im­mo­bi­lière et en ac­ces­sion so­ciale (de cinq lo­ge­ments et plus). La sta­tis­tique prin­ci­pale concerne l es l oge­ments or­di­naires ven­dus à des oc­cu­pants ou in­ves­tis­seurs, en ré­si­dence prin­ci­pale ou se­con­daire. L’ob­ser­va­toire éta­blit aus­si un compte à part des ventes en bloc à bailleurs so­ciaux, en pre­mier lieu, mais aus­si au groupe SNI (fi­liale de la Caisse des dé­pôts et con­si­gna­tions qui gère des lo­ge­ments), à l’as­so­cia­tion fon­cière de lo­ge­ment et aux bailleurs ins­ti­tu­tion­nels pri­vés. A no­ter que les sta­tis­tiques réa­li­sées par l’oeil concernent aus­si les lo­ge­ments en ré­si­dence de type ré­si­dence d’étu­diants, se­niors, EH­PAD, af­faires, et loi­sirs ; et hors so­cial. « Très clai­re­ment, pré­cise Ni­co­las Bros­sier, les mar­chés de l’an­cien, de la mai­son in­di­vi­duelle et du lo­ca­tif so­cial ne font pas par­tie de nos re­le­vés. »

3. Com­ment ça marche ?

Les re­le­vés de don­nées sont réa­li­sés par un ca­bi­net ba­sé à Lyon, qui s’ap­pelle Adé­qua­tion. Il est spé­cia­li­sé dans l’ob­ser­va­tion de conjonc­ture im­mo­bi­lière et le con­seil aux pro­mo­teurs et col­lec­ti­vi­tés. Il dis­pose d’une pla­te­forme de di x- sept en­quê­teurs spé­cia­li­sés. A chaque fin de pé­riode ( tous l es tri­mestres pour l’ag­glo­mé­ra­tion cler­mon­toise, tous l es ans pour l e reste de l’au­vergne), les en­quê­teurs contactent

les opé­ra­teurs abon­nés (ou non) à l’ob­ser­va­toire ( en tout 80 % des pro­mo­teurs de la ré­gion), pour re­cueillir des grilles de prix des pro­grammes en cours de com­mer­cia­li­sa­tion. Les in­for­ma­tions sont confi­den­tielles et re­cueillies lot par lot, « d’où une très grande pré­ci­sion et un nombre de don­nées ré­col­tées très im­por­tant » , ana­lyse le pré­sident de l’oeil Au­vergne.

4. A qui s’adresse-t-il ?

Cet ou­til sta­tis­tique est, pour l’heure, es­sen­tiel­le­ment adres­sé aux pro­fes­sion­nels de l’im­mo­bi­lier et donc aux membres de l’ob­ser­va­toire. Mais pas que... Il sert éga­le­ment, et de plus en plus, aux col­lec­ti­vi­tés l ocales pour prendre les dé­ci­sions po­li­tiques les plus justes en termes d’ur­ba­nisme et de lo- ge­ments. D’ailleurs, l’agence d’ur­ba­nisme de Cler­mont Au­vergne Mé­tro­pole est membre de l’ob­ser­va­toire de­puis 2016. « Quant aux pro­fes­sion­nels de l’im­mo­bi­lier, in­dique Ni­co­las Bros­sier, l’ob­ser­va­toire leur ap­porte un ou­til de pré­ci­sion per­met­tant d’orien­ter leurs offres avec des don­nées fiables et com­plètes. Dans les deux cas, il est à la fois une force de pro­po­si­tion et d’alerte. Il per­met aux pro­fes­sion­nels de tra­vailler en amont. De consta­ter, par exemple, qu’avant de lan­cer leur pro­gramme, il y a sur­abon­dance du pro­duit qu’ils sou­hai­taient construire et com­mer­cia­li­ser. Ce­la évite des er­reurs et ce­la per­met de voir pré­ci­sé­ment les ré­per­cus­sions des po­li­tiques d’amé­na­ge­ment. »

Ni­co­las Bros­sier, pré­sident de l’oeil Au­vergne

80 % de l’ac­ti­vi­té des pro­mo­teurs pri­vés en Au­vergne sont concen­trés dans l’ag­glo­mé­ra­tion cler­mon­toise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.