Les chan­tiers 2019 du co­mi­té de vi­gi­lance de l’hô­pi­tal de Brioude

Ar­ri­vée du scan­ner à l’hô­pi­tal et pé­nu­rie de mé­de­cins à Brioude se­ront ses grands axes de tra­vail

La Montagne (Haute-Loire) - - La Une - Pierre Hé­brard pierre.he­[email protected]­tre­france.com

Le scan­ner, at­ten­du de­puis plus de dix ans, et le pro­jet de ca­bi­net mé­di­cal res­tent deux dos­siers prio­ri­taires de l’as­so­cia­tion.

L’an­née 2018 est à peine en­ter­rée que le co­mi­té de vi­gi­lance de l’hô­pi­tal de Brioude se re­met au tra­vail. Et les chan­tiers ne man­que­ront pas en 2019, dont deux dos­siers au long cours : le scan­ner et la mé­de­cine de ville.

Avec 2018 ne se sont pas en­vo­lées, au soir du 31 dé­cembre, les in­quié­tudes du Co­mi­té de vi­gi­lance de l’hô­pi­tal de Brioude. Au contraire. Par­mi ses ré­so­lu­tions 2019, l’as­so­cia­tion, qui te­nait hier une confé­rence de presse dans l’im­meuble de l’Ins­truc­tion, pro­met d’ores et dé­jà de re­prendre ses ac­tions concer­nant plu­sieurs su­jets phares du ter­ri­toire. Tour d’ho­ri­zon.

■ Le scan­ner. C’est le pre­mier des deux grands axes de tra­vail du co­mi­té de vi­gi­lance en 2019. En vi­site l’été der­nier à Brioude, le di­rec­teur gé­né­ral de l’Agence ré­gio­nale de san­té, le doc­teur Jean­Yves Grall « nous as­su­rait que le scan­ner ar­ri­ve­rait en 2019 à Brioude. Dé­but 2019 même, in­sis­tait Fran­çois Bou­det, pré­sident du co­mi­té de vi­gi­lance. De­puis, nous avons ren­con­tré la di­rec­trice par in­té­rim de l’hô­pi­tal de Brioude, Ma­rie­Rose Tein­tu­rier, et le di­rec­teur du con­seil de sur­veillance de l’hô­pi­tal, Jean­Jacques Fau­cher. Tous deux nous ont as­su­ré que le scan­ner se­rait ins­tal­lé. Mais pas pour le dé­but d’an­née. »

Et les membres du co­mi­té de vi­gi­lance de re­prendre l’ex­pli­ca­tion leur ayant été avan­cée pour ce re­tard : « Pour faire fonc­tion­ner le scan­ner, il doit y avoir une équipe mu­tua­li­sée entre Brioude et Is­soire. Ce qui sup­pose la mise en confor­mi­té des lo­gi­ciels d’in­for­ma­tion entre Is­soire et Brioude. Sauf qu’il faut dé­sor­mais, aus­si, une mise en confor­mi­té entre Brioude et Le Puy. Ce­la re­tarde l’ins­tal­la­tion et aug­mente son coût. »

De quoi faire craindre au co­mi­té un énième re­port de l’ins­tal­la­tion de cet ou­til de­ve­nu ca­pi­tal pour l’éta­blis­se­ment et at­ten­du de­puis plus de dix ans. Une si­tua­tion qu’ils trouvent « aber­rante. Ce se­ront les ra­dio­logues de Brioude et d’Is­soire qui se­ront char­gés d’in­ter­pré­ter les ré­sul­tats, pas ceux du Puy. »

■ La mé­de­cine de ville. Lors de ce point presse, le pro­jet de ca­bi­net mé­di­cal dans la ré­si­dence Le Flore a aus­si été abor­dé.

Outre le fait que le ca­bi­net n’est tou­jours pas ou­vert, que les mé­de­cins qui ac­com­pa­gne­raient le por­teur de pro­jet ne sont pas connus et que le co­mi­té de vi­gi­lance peine à com­prendre la fu­ture or­ga­ni­sa­tion, ce der­nier a sou­li­gné deux mo­tifs d’in­quié­tude, se­lon lui : « Le por­teur au­rait pour vo­lon­té de faire ve­nir des spé­cia­listes, en louant des lo­caux. On ne veut pas qu’il dé­bauche des spé­cia­listes en ca­bi­net aux dé­pens des consul­ta­tions mé­di­cales avan­cées de l’hô­pi­tal », s’in­sur­geait Fran­çois Bou­det.

L’autre in­quié­tude de taille concerne le fi­nan­ce­ment de la struc­ture. « Le con­seil ré­gio­nal doit ver­ser jus­qu’à 200.000 € d’aides pour fi­nan­cer ce pro­jet. Si cet ar­gent est ver­sé à une struc­ture pri­vée, que res­te­ra­t­il pour le pu­blic ? On pense que le plus co­hé­rent se­rait d’ins­tal­ler un centre de san­té ados­sé à l’hô­pi­tal. Un pro­jet ac­cueilli fa­vo­ra­ble­ment par le di­rec­teur gé­né­ral de l’Agence ré­gio­nale de san­té, l’été der­nier. On va me­ner la ba­taille sur cet axe­là, no­tam­ment en ap­pe­lant le con­seil de sur­veillance et les élus à sou­te­nir cette pers­pec­tive. »

L’ar­ri­vée du scan­ner « re­tar­dée par une mise en confor­mi­té de lo­gi­ciels au Puy »

■ Le GHT 43. Le re­cours dé­po­sé par le co­mi­té de vi­gi­lance contre le rat­ta­che­ment de l’hô­pi­tal de Brioude au grou­pe­ment hos­pi­ta­lier ter­ri­to­rial de Haute­Loire a été re­je­té par le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif. Le co­mi­té a dé­po­sé une se­conde re­quête en ap­pel.

■ Charte de co­hé­sion so­ciale. De­puis le dé­part de Jean­Fran­çois Comte, ani­ma­teur de la Charte de co­hé­sion so­ciale et du Plan lo­cal de san­té « ces deux ins­tances sont en veille », rap­pelle le co­mi­té de vi­gi­lance. Mais se­lon ses membres, une conven­tion de re­mise en place pour­rait voir le jour entre les trois com­mu­nau­tés de com­munes qui bé­né­fi­ciaient de ses ac­tions, por­tées alors par le Pays de La­fayette. ■

PHO­TO D’AR­CHIVES FLO­RIAN SALESSE

ÉQUI­PE­MENT. L’hô­pi­tal de Brioude at­tend son scan­ner en 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.