Sous le signe de la danse

La Montagne (Montluçon) - - Lemag’ -

dans un vil­lage d’Afrique.

Les per­son­nages at­ta­chants, avec leurs failles, sont dé­crits avec jus­tesse, sans com­plai­sance.

Am­bi­tieux et riche

Leurs par­cours com­plexes et en­tre­mê­lés per­mettent à Za­die Smith, née à Londres à peu près à la même époque que la nar­ra­trice, d’abor­der une im­pres­sion­nante va­rié­té de thèmes.

La danse, bien sûr, les exi­gences de sa pra­tique, mais aus­si son uni­ver­sa­li­té, consti­tuent le fil rouge de ce ro­man foi­son­nant, où il est aus­si ques­tion d’ami­tié, d’édu­ca­tion, de ra­cisme, de fa­mille, d’iden­ti­té, de fé­mi­nisme, de star­sys­tem, d’aide au dé­ve­lop­pe­ment…

As­su­ré­ment am­bi­tieux, Swing Time réus­sit la prouesse d’as­so­cier sen­si­bi­li­té, hu­mour et grâce. ■

➔ Swing Time. De Za­die Smith, tra­duit de l’an­glais par Em­ma­nuelle et Phi­lippe Aron­son, Gal­li­mard, 480 pages, 23,50 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.