Le Téléthon 2018 est lan­cé

Un lâ­cher de bal­lons a été or­ga­ni­sé au Stade Gus­tave­Pi­cot

La Montagne (Montluçon) - - Commentry / Néris-Les-Bains Vivre Son Pays -

Un lâ­cher de bal­lons de toutes les cou­leurs, ef­fec­tué par les éco­liers de Cham­blet, a mar­qué le dé­but des ani­ma­tions qui vont s’en­chaî­ner, de­main, sa­me­di, dans le cadre du Téléthon in­ter­com­mu­nal.

Sur la pe­louse du Stade Gus­tave­Piot de Cham­blet, les en­fants de l’école ont of­fi­ciel­le­ment lan­cé, hier après­mi­di, les ma­ni­fes­ta­tions du Téléthon in­ter­com­mu­nal qui vont ani­mer tout au long de la jour­née d’au­jourd’hui, les com­munes de Bi­ze­neuille, Cham­blet, De­neuille­les­Mines, Saint­An­gel et Ver­neix.

Ils sont al­lés cher­cher un bal­lon soi­gneu­se­ment

iden­ti­fié qui at­ten­dait sa­ge­ment col­lé au pla­fond des ves­tiaires de l’Étoile spor­tive de Cham­blet, le club de football lo­cal. Les bal­lons avaient été préa­la­ble­ment gon­flés par les aî­nés du club de l’Ami­tié qui, à cette oc­ca­sion se sont sou­ve­nus qu’ils avaient été élèves, eux aus­si, au siècle der­nier, à Cham­blet ou ailleurs.

Comme ils n’hé­sitent d’ailleurs ja­mais à ap­por­ ter leur sa­voir­faire et leur aide aux ac­ti­vi­tés di­verses de l’école, ils avaient aus­si pré­pa­ré le ter­rain en le ja­lon­nant de nom­breux jeux dé­ci­dés par l’équipe en­sei­gnante et par eux.

Aver­tis­se­ment

C’est comme ça que les pa­rents d’élèves pré­sents, qui n’au­raient sur­tout pas vou­lu ra­ter ce­la, ont pu voir les jeux de quilles mê­lés aux gym­kha­nas, aux lan­cers de bal­lons dans des cibles di­verses ou même aux élu­cu­bra­tions sur un vé­lo ar­ti­cu­lé aux tra­jec­toires pas tou­jours maî­tri­sées. Car il était pas­sé au préa­lable entre les mains du dé­voué et bri­co­leur Gé­rard Duf­fault, le pré­sident du club de l’Ami­tié.

Ro­bert Li­moges, le maître d’oeuvre du Téléthon, un peu ex­ci­té mais en­thou­sias­mé à l’idée de re­ce­voir de­main les ca­mé­ras de France Té­lé­vi­sion, a eu le mot de la fin en aver­tis­sant « qu’il n’est pas pos­sible de to­lé­rer que la pa­rade des cin­quante trac­teurs soit ef­fi­lo­chée le long de la route. Si l’un d’eux est en panne, il se ga­re­ra sur le bas­cô­té ». ■

ANIMATION. Les bal­lons vont quit­ter les mains des en­fants de l’école une fois que le si­gnal au­ra été don­né par Anne-Gaëlle Ami­zet, la di­rec­trice de l’école, et le maire Alain Cha­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.