Sous hyp­nose avec MNNQNS et Born Idiot

La Montagne (Montluçon) - - Montluçon Vivre Sa Ville - PHOTO FLORIAN SALESSE

LE GUINGOIS. En fait, de­vant MNNQNS (pro­non­cé man­ne­quins, à l’an­glaise), on est en hyp­nose. En­ten­dons-nous bien, en hyp­nose consciente. On est sur une ligne droite, au vo­lant de sa voi­ture, dans la nuit noire. Et on écoute. Trente mi­nutes, une heure, deux heures plus tard, peu im­porte, on est ar­ri­vé à des­ti­na­tion. Peu im­porte com­ment. C’était cette am­biance hors du temps, hier soir, au Guingois, dans le cadre de la pro­gram­ma­tion du 109. C’est l’ef­fet que fait le groupe ve­nu de Rouen. Les mu­si­ciens pro­duisent du rock, c’est cer­tain. Mais là en­core, peu im­porte. D’au­cuns les qua­li­fient de punk, les mettent dans la case brit rock. C’est de la gui­tare, de la basse, de la bat­te­rie, et de la voix. Et ça em­porte. Point. On n’en de­mande pas plus à la musique. En pre­mière par­tie, les Ren­nais de Born Idiot ont chauf­fé le public (une cin­quan­taine de per­sonnes) avec leur pop élec­tro rock dé­ca­lé, faus­se­ment lé­ger. Les che­mises à fleurs, les pe­tites mous­taches bien taillées et les boucles d’oreilles ne nous ont pas du­pés. C’est plus pro­fond. On aime.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.