CRI­TI­QUÉE POUR SON SA­LAIRE, CHAN­TAL JOUAN­NO JETTE L’ÉPONGE

La Montagne (Montluçon) - - France & Monde Actualités -

PO. La pré­si­dente de la Com­mis­sion na­tio­nale du dé­bat pu­blic (CNDP), Chan­tal Jouan­no, a an­non­cé hier soir son re­trait du « grand dé­bat na­tio­nal » des­ti­né à sor­tir de la crise des « gi­lets jaunes », après la po­lé­mique sus­ci­tée par son sa­laire. « J’ai dé­ci­dé de me re­ti­rer du pi­lo­tage de ce dé­bat », a dé­cla­ré l’an­cienne mi­nistre au jour­nal de France 2, es­ti­mant que les dé­bats nés sur son ni­veau de sa­laire – 14.666 eu­ros – étaient « lé­gi­times » mais que les « condi­tions de sé­ré­ni­té né­ces­saires pour ce dé­bat » n’étaient pas as­su­rées. « C’est une dé­ci­sion que j’ai prise parce que je crois en ce dé­bat […] plus que né­ces­saire », a­t­elle pour­sui­vi.

« Le gou­ver­ne­ment prend acte de la dé­ci­sion de Chan­tal Jouan­no et pro­po­se­ra à l’is­sue du sé­mi­naire gou­ver­ne­men­tal [au­jourd’hui] une or­ga­ni­sa­tion et un mode de pi­lo­tage du “grand dé­bat na­tio­nal” qui pré­sen­te­ront des ga­ran­ties équi­va­len­ tes en termes d’in­dé­pen­dance et de neu­tra­li­té », a ré­agi Ma­ti­gnon.

« Je main­tiens ma pré­si­dence » de la CNDP, a pré­ci­sé Chan­tal Jouan­na. « Ce­ci dit, je re­mets dans les mains du pré­sident de la Ré­pu­blique et du gou­ver­ne­ment en gé­né­ral, le ni­veau de ré­mu­né­ra­tion de la pré­si­dente de la CNDP qu’il leur ap­par­tien­dra d’ar­bi­trer, comme les autres ré­mu­né­ra­tions des au­to­ri­tés in­dé­pen­dantes et des hauts fonc­tion­naires », a­t­elle pour­sui­vi. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.