Re­naud, le mé­lan­co­lique

C8 dif­fuse « Re­naud, tou­jours de­bout », un do­cu­men­taire qui re­trace la car­rière du chan­teur, avec ses hauts et ses bas.

La Montagne (Montluçon) - - Actu Télé - Sté­pha­nie Raïo

La chaîne consacre sa soi­rée à l’ar­tiste po­pu­laire avec un do­cu­men­taire agré­men­té de té­moi­gnages in­édits.

« Amou­reux de Pa­name », « Laisse bé­ton », « Mor­gane de toi », « Mis­tral ga­gnant », « Doc­teur Re­naud, Mis­ter Re­nard » … Tout le monde a dé­jà fre­don­né une chan­son de Re­naud. Sa mu­sique tra­verse les gé­né­ra­tions, et son pu­blic lui reste fi­dèle. « Re­naud, c’est un peu la bande ori­gi­nale de la vie de plein de gens », es­time Jean Phi­lippe Ba­lasse, jour­na­liste à Eu­rope 1, dans le do­cu­men­taire. Ses fans ré­pondent pré­sent à cha­cun de ses al­bums (avec plus de 700 000 exem­plaires, « Re­naud », son 16e opus, a été l’al­bum le plus ven­du en 2016) et s’ in­quiètent lorsque son état de san­té se dé grade. Si, aux der­nières nou­velles, Re­naud écrit un al­bum sur l’en­fance et va pro­duire le pro­chain al­bum de Dave (comme l’a ré­vé­lé ce der­nier), il a tout de même sui­vi une nou­velle cure de dés­in­toxi­ca­tio­nen sep­tembre der­nier, liée à ses pro­blèmes d’al­cool.

Dans « Re­naud, tou­jours de­bout », ce sont les proches du chan­teur qui prennent la pa­role, tels Ro­mane Ser­da, son ex-épouse et mère de son fils, Mal o ne, qui pré­cise qu’ elle ré­pond à cette in­ter­view parce que « Re­naud [lui] a de­man­dé de le faire ». Même pré­ci­sion de la part de Pierre Tarde, son as­sis­tant, qui dit ne ja­mais « prendre la pa­role sans l’ac­cord » du chan­teur. Il avance : «Je ne sais pas s’il est mal­heu­reuxou déses­pé­ré, mais il le dit lui-même: il souffre de mé­lan­co­lie. J’ ignore ce qu’il y a der­rière, mais il y a une forme de dé­sillu­sion sur la vie ». Di­dier Var­rod, jour­na­liste et ami, ajoute : « Re­naud a du mal à vivre avec cette idée que l’on peut mou­rir dans un monde beau­coup plus ma­lade que ce­lui dans le­quel on est né ».

Ce do­cu­men­taire re­trace le par­cours de l’ ar­tiste: son en­fance, dont il est res­té si nos­tal­gique,le Ca­fé de la Gare, son ami­tié avec Co­luche, les pre­miers­suc­cès… On re­trouve ce même fou­lard sur les deux vo­lumes de l’al­bum « La Bande à Re­naud », où une tren­taine d’ ar­tistes re­pre­naient ses clas­siques .« Re­naud est ai­mé par tout le monde car il est vrai », con­clut Ro­mane Ser­da.

« Re­naud, tou­jours de­bout » à 21 heures sur C8

C8. « Re­naud, c’est un peu la bande ori­gi­nale de la vie de plein de gens », es­time Jean-Phi­lippe Ba­lasse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.