« Il y a une his­toire d’amour avec la fo­rêt de Tronçais »

Le la­bel « Fo­rêt d’ex­cep­tion » a été dé­li­vré lors de la ve­nue du di­rec­teur gé­né­ral de l’ONF, hier

La Montagne (Moulins) - - Allier Actualité - Fa­brice Re­don

La fo­rêt de Tronçais, Oli­vier Filliat la connaît très bien. Trente-six ans qu’il ar­pente les sentiers en long et en large en qua­li­té de tech­ni­cien à l’of­fice na­tio­nal des fo­rêts.

« Je suis ar­ri­vé le 1er mars 1982, se sou­vient­il. Le 9 no­vembre, on a été tou­ché par une tem­pête. C’était im­pres­sion­nant, il a fal­lu dé­ga­ger 160.000 m3 de bois. Ren­dez­vous compte, en un an, on ex­ploite 55.000 m3 ».

Pas que du tou­risme

Hier ma­tin, jour d’in­tro­ni­sa­tion de Tronçais comme « Fo­rêt d’ex­cep­tion », Oli­vier Filliat, qui est éga­le­ment maire de Cé­rilly, était un homme heu­reux. « Ça fait plai­sir de voir que Tronçais est re­con­nue comme une très belle chê­naie avec du bois de qua­li­té. J’ai tou­jours été dé­çu de consta­ter que cer­tains élus lo­caux ne voyaient dans cette fo­rêt que le cô­té tou­risme ».

Près de deux cents per­sonnes se sont re­trou­vées au rond de Thio­lais pour consa­crer Tronçais hui­tième fo­rêt fran­çaise do­tée du la­bel « Fo­rêt d’ex­cep­tion ». « On se de­mande pour­quoi Tronçais n’a pas été la deuxième fo­rêt après Fon­tai­ne­bleau à être la­bel­li­sée tel­le­ment le site est ex­cep­tion­nel », s’est en­thou­sias­mé Ch­ris­tian Du­breuil, le di­rec­teur gé­ né­ral de l’of­fice na­tio­nal des fo­rêts.

Ce la­bel, qui dis­tingue l’ex­cel­lence de la ges­tion des fo­rêts pour leur pa­tri­moine unique en terme d’his­toire, de pay­sage, de bio­di­ver­si­té et de bois de grande va­leur, a été ob­te­nu de haute lutte. Le pro­jet re­monte à 2009, se sou­vient l’an­cien pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes du pays de Tronçais, Gé­rard Dé­riot, qui voit dans ce la­bel la pos­si­bi­li­té d’« amé­lio­rer les re­la­tions entre la po­pu­la­tion lo­cale et les gens de l’ONF ».

Des ob­ser­va­toires pour le brame

Pour Paul Ar­nould, pré­sident du co­mi­té na­tio­nal d’orien­ta­tion en charge du la­bel « Fo­rêt d’ex­cep­tion », Tronçais re­pré­sente à la fois le « centre » et le « coeur ». « Une cen­tra­li­té un peu bi­zarre car un peu iso­lée dans un monde de ru­ra­li­té, un coeur avec des ha­bi­tants qui veulent du tou­risme du­rable et pas du tou­risme bling­bling ».

Ce la­bel de­vrait per­mettre à Tronçais de mon­ter des pro­jets de plus grande en­ver­gure dans les an­nées à ve­nir. C’est en tout cas ce que pense Co­rinne Cou­pas, la pré­si­dente de la com­mu­nau­té de com­munes du pays de Tronçais. « Cette an­née, en ac­cord avec la fé­dé­ra­tion de chasse, on va ins­tal­ler trois ob­ser­va­toires pour le brame du cerf à Vi­tray ».

L’an pro­chain, deux autres pro­jets en liai­son avec la fo­rêt sont dé­jà dans les car­tons. A Isle­etBar­dais, un sen­tier de­vrait être amé­na­gé au­tour de l’étang de Pi­rot. A SaintBon­net­Tronçais, au lieu­dit « Bu­véffent », la col­lec­ti­vi­té a pré­vu d’amé­na­ger un par­cours thé­ma­tique d’1,2 km : étude des sols, tra­vail des fo­res­tiers, les es­sences de bois, la ton­nel­le­rie… ■

(*) En pré­sence de la sous­pré­fète de Mont­lu­çon, Ma­rie­Thé­rèse De­lau­nay ; du sé­na­teur Gé­rard Dé­riot ; du conseiller ré­gio­nal dé­lé­gué à la fo­rêt et au bois Ray­mond Vial, de Co­rinne Cou­pas, pré­si­dente de la com­mu­nau­té de com­munes du pays de Tronçais, de nom­breux élus…

PHOTO : FLO­RIAN SALESSE

DÉ­MONS­TRA­TION. La qua­li­té du bois de Tronçais a été mise en avant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.