« 30 élèves par classe pour 24 places »

La FCPE de l’Al­lier pointe du doigt des pro­blèmes dans le dé­par­te­ment

La Montagne (Moulins) - - Allier Actualité -

Fer­me­ture de classe à Buxière, créa­tion d’une bourse aux fou­ni­tures... Au­tant de su­jets abor­dés par la FCPE lors de son as­sem­blée gé­né­rale à Mou­lins. ont ou­vert dans cer­taines écoles comme celle de Ferrières­sur­Si­chon, mais cette ou­ver­ture se tra­duit par une sup­pres­sion ailleurs, un mal pour un bien ? On ne fait que dé­ca­ler le pro­blème chaque an­née.

Dans les col­lèges c’est le même pro­blème, on souffre d’une pé­nu­rie de per­son­nel. Cer­tains ne peuvent plus ac­cep­ter d’élèves. Ils sont trop nom­breux. Dans le col­lège de Cé­rilly, les élèves sont trop nom­breux, des clas­ ses at­teignent 30 élèves dans des salles pré­vues pour 24. Comment vou­lez­vous faire tra­vailler des élèves dans ces condi­tions ? Ils doivent pous­ser les tables contre la porte pour faire ren­trer tout le monde. 2

Que pen­sez-vous du dé­dou­ble­ment des classes de CP et CE1 ? Il est im­por­tant d’avoir de pe­tits ef­fec­tifs pour ve­nir en aide aux élèves en dif­fi­cul­té. Et des dif­fi­cul­tés, il y en a de plus en plus dans le monde sco­laire.

En re­vanche, il ne faut pas tom­ber dans l’in­dé­cence. Cer­taines classes de CP tour­naient à 15 élèves mais elles ont écla­té pour ar­ri­ver à des ef­fec­tifs en­core plus lé­gers pour le même ni­veau. Mais puisque les classes à moins de dix élèves n’existent pas, ils ont mé­lan­gé des CP avec des CM1 ou d’autres ni­veaux. Tout ça pour avoir douze CP ou moins dans les classes. Les en­sei­gnants se re­trouvent donc avec des ef­fec­tifs su­pé­rieurs à 20 élèves dont une poi­gnée de CP. Leurs col­lègues aus­si. S’ils lais­saient les classes “rai­son­nables” en ma­tière d’ef­fec­ tifs, se se­rait plus simple pour tout le monde.

Vous avez créé une 3 bourse aux four­ni­tures, quelle sont ses ob­jec­tifs ? Nous avons créé de fa­çon ex­pé­ri­men­tale dans 5 col­lèges de l’Al­lier une mé­thode pour fa­ci­li­ter les courses de ren­trée aux pa­rents. Les pa­rents nous passent com­mande des be­soins de leurs en­fants. Et nous leur li­vrons di­rec­te­ment dans les col­lèges. Nous avions né­go­cié les prix avec notre four­nis­seur. Nous avons fait aus­si le choix de chan­ger et mo­di­fier cer­tains ar­ticles sur les listes de four­ni­tures sco­laires. No­tam­ment les ca­hiers, plu­tôt que de prendre un ca­hier de 100 pages nous en pre­nons deux de 50 pour al­lé­ger le poids des car­tables des élèves. L’opé­ra­tion a été lan­cée en juillet der­nier. Nous la ré­ité­re­rons cette an­née. ■ PA­TRICE BERTHOMIER

« On ne fait que dé­ca­ler le pro­blème chaque an­née »

de l’Al­lier

Pré­sident de la FCPE

PHO­TO D’AR­CHIVES F.-X. GUTTON

REN­TRÉE. Une ren­trée mi-figue mi-rai­sin se­lon la FCPE de l’Al­lier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.