Dans la rue à l’ap­pel de l’in­ter­syn­di­cale le 9 oc­tobre

La Montagne (Moulins) - - Allier Actualité - Flo­rian Gal­lant Où et quand ?

verts pour lais­ser brou­ter. De­puis août, nous pui­sons dé­jà dans les stocks pré­vus pour cet hi­ver. »

Ayant fait le choix du tout bio, l’éle­veur est dé­sor­mais en plein di­lemme.

« Je peux vendre mes bêtes dès main­te­nant, sauf que c‘est la so­lu­tion que choi­sissent nombre de fermes, ce qui en­gendre une dé­pré­cia­tion du prix de vente et en­gorge les abat­ toirs. Ou alors je ra­chète à prix d’or de la nour­ri­ture bio en pro­ve­nance d’Es­pagne dans l’es­poir qu’une re­mon­tée pro­chaine des prix et de la de­mande ren­ta­bi­lise mon in­ves­tis­se­ment. C’est un jeu dan­ge­reux pour l’ave­nir de ma ferme. »

Laurent Pi­na­tel, porte­pa­role na­tio­nal de la Con­fé­dé­ra­tion pay­sanne, es­time que les pou­voirs pu­blics ont le de­voir d’ai­der les éle­veurs face à cette pé­nu­rie de nour­ri­ture pour le bé­tail. « L’État, la grande ré­gion, le dé­par­te­ment, tous ont les moyens de pro­po­ser des aides pour com­pen­ser les sur­coûts liés aux ra­chats et aux tran­sports d’ali­men­ta­tion ani­male. Les chambres d’agri­cul­ture doivent jouer leur rôle. » ■ Afin d’en­voyer un « si­gnal fort », les syn­di­cats des­cen­dront dans la rue mar­di 9 oc­tobre. Avec un mot d’ordre : « Pour la dé­fense de notre mo­dèle so­cial », écrit en gros sur les ban­de­roles en tête de cor­tège.

Réunis en in­ter­syn­di­cale, CGT, FO, So­li­daires et FSU se­ront aux cô­tés des sa­la­riés, re­trai­tés et « per­sonnes pri­vées d’em­ploi » pour dé­non­cer les at­taques por­tées « tous azi­muts » au pou­voir d’achat, le gel du point d’in­dice pour les fonc­tion­naires, les 2.650 sup­pres­sions de postes an­non­cées dans le se­con­daire… « Notre mo­dèle so­cial est at­ta­qué de par­tout. Nous ne sommes pas là pour ac­com­pa­gner ces ré­formes mais pour s’y op­po­ser », pré­viennent les syn­di­cats. « La CGT a dé­jà re­cen­sé qua­rante ap­pels à la grève dans le dé­par­te­ment. On est dans un ni­veau haut, se fé­li­cite Laurent In­dru­siak, le se­cré­taire dé­par­te­men­tal. Des as­sem­blées gé­né­rales se tien­dront aus­si dans six en­tre­prises le ma­tin, afin de dis­cu­ter de la suite. Ça nous conforte dans l’idée qu’il y a un ras­le­bol. » D’au­tant que re­trai­tés, che­mi­nots ou en­core per­son­nels de san­té ont dif­fé­ré leur propre jour­née d’ac­tion pour se joindre au mou­ve­ment du 9. ■

Le 9 oc­tobre, la mo­bi­li­sa­tion au­ra lieu à 14 h 30 au dé­part de la place Jean-Dor­moy à Mont­lu­çon, de la place d’Al­lier à Mou­lins et de la place de la Poste à Vi­chy. Les cor­tèges iront jus­qu’à la pré­fec­ture ou la sous-pré­fec­ture.

PHO­TO E. ENAUD

PÉ­NU­RIE. Loïc Du­theil a dé­jà pui­sé dans son stock de nour­ri­ture pré­vu pour l’hi­ver.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.