Sé­che­resse, le cri d’alarme d’un éle­veur

Le sec­teur de l’éle­vage tou­ché par le manque de pré­ci­pi­ta­tions

La Montagne (Moulins) - - Allier Actualité -

Si le beau temps a pu bé­né­fi­cier à de nom­breuses pro­fes­sions cet été, d’autres fi­lières mé­téo dé­pen­dantes craignent dé­sor­mais le pire dans l’Al­lier. C’est le cas de Loïc Du­theil, éle­veur de vache li­mou­sine à Lapalisse.

« L’hi­ver se­ra rude. Je me sens réel­le­ment me­na­cé. » Loïc Du­theil ne le cache pas, l’ave­nir lui pa­raît pour le moins in­dé­cis.

De­puis quatre ans, cet éle­veur pos­sède sa propre ferme de 95 hec­tares, au lieu­dit Chez­Marque, près de Lapalisse. De­puis quatre ans, il su­bit chaque été la sé­che­resse. « L’adage des an­ciens veut que lorsque l’on s’ins­talle, on su­bit une sé­che­resse. Je veux bien y croire, mais c’est quand même la qua­trième an­née d’af­fi­lée », se dé­sole Loïc Du­theil.

Jeu dan­ge­reux

« L’an­née der­nière, nous avions dé­jà épui­sé le stock de foin. C’est­à­dire que cette an­née, tout re­po­sait sur les ré­coltes pour nour­rir les bêtes. Alors que l’an­née avait très bien com­men­cé, la sé­che­resse a tué toutes les cul­tures, et les prés ne sont pas as­sez

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.