Pas­se­ra-t-on la mal­bouffe à la cas­se­role ?

La Montagne (Moulins) - - Magazine Médias - Mi­chel Fillière mi­[email protected]­tre­france.com

Le mé­dia­teur

Des an­nées que les Fran­çais mangent mal. Trop de graisse, de sel, de sucre, d’ad­di­tifs. Un rap­port par­le­men­taire dé­nonce cette mal­bouffe à la faible va­leur nu­tri­tive, et in­vite à re­gar­der at­ten­ti­ve­ment ce qu’il y a dans nos as­siettes. L’avis de nos lec­teurs.

Près de 50 ans que la France avale de tra­vers de l’ali­men­ta­tion bour­rée d’ad­di­tifs, de graisse, sucre et sel. L’obé­si­té gagne au mé­pris d’une po­li­tique de san­té pu­blique qui coûte plu­sieurs mil­liards d’eu­ros par an. Des dé­pu­tés mettent les pieds dans le plat en dé­non­cant la mal­bouffe à pas­ser à la man­do­line. Est­ce la fin du mal man­ger ? Comment re­ve­nir à une meilleure nour­ri­ture ? La pa­role à nos lec­teurs.

« Ne pas abu­ser… »

« Mieux man­ger pré­co­nisent les par­le­men­taires qui sur les 338 ad­di­tifs au­to­ri­sés veulent n’en gar­der que 48 dé­jà au­to­ri­sés en agri­cul­ture bio­lo­gique, mais pour­quoi quatre d’ori­gine chi­mique ? », re­lève Jean­Jacques . « Les in­dus­triels ap­pli­que­ron­tils cette norme ? Pour moi, l’ob­jec­tif est po­li­tique. Il sent la lutte contre les iné­

ga­li­tés so­ciales, car on sait que ce sont ceux qui ont le moins de moyens qui mangent le plus mal. »

Ma­rion sou­lève le cou­vercle de la mar­mite. « Je veux bien ad­mettre que la mal­bouffe nous rend ma­lades. Mais qui a ha­bi­tué le consom­ma­teur à man­ger n’im­porte quoi sans lire les éti­quettes pleines de E ma­chin pour les co­lo­rants, de E truc pour les conser­va­teurs et de E bi­dule pour les sta­bi­li­sants ? Comme je n’ai pas fait chi­mie bac + 5 je m’en mé­fie et je n’achète plus de plats in­dus­triels. »

« Moi, je consomme des plats sur­ge­lés, parce que leur cô­té pra­tique l’em­porte sur la qualité gus­ta­tive, et qu’ils ne sont pas chers, » té­moigne Fa­bien. « Je n’ai pas les moyens d’ache­ter de la viande et des fruits, ni d’al­ler au res­tau­rant et en­core moins le temps de cui­si­ner. Je m’en sa­tis­fais, je fais juste at­ten­tion à ne pas abu­ser des pro­po­si­tions de la res­tau­ra­tion ra­pide. »

« Bonne bouffe… »

« Je n’aime pas les plats trans­for­més in­dus­triel­le­ment », in­siste Laure .Et les “chips à l’an­cienne”, ça me fait ri­go­ler, de­puis quand existent­elles ? La cui­sine ce n’est pas de la chi­mie. Ici dans nos cam­pagnes, comment conser­vait­on le co­chon ? Dans le sel ! On man­geait de la vraie viande, de vrais lé­gumes, de vrais fruits du jar­din. Re­dé­cou­vrons nos tra­di­tions lo­cales. Res­sor­tons les re­cettes de nos grands­mères, re­met­tons des cui­si­niers dans les can­tines des en­fants comme des mai­sons de re­traite. »

Hen­ri a ses re­cettes. « On parle de ham­bur­gers, de ke­babs, avec des frites qui n’en ont que le nom et de piz­zas. J’en consomme par­fois, s’ils sont bien pré­pa­rés, avec de bons pro­ duits de nos ter­roirs, pas avec des pains sans goût et des sauces im­pro­bables. Sa­vou­rer un bon steak de li­mou­sine, cha­ro­laise, sa­lers ou au­brac, dé­gus­ter un omble che­va­lier ou un na­va­rin d’agneau ou un pot­au­feu, man­ger un ali­got, une truf­fade, un mil­has­sou, un poun­ti, c’est le top ! Alors van­tons la bonne bouffe d’Au­vergne et du Li­mou­sin, met­tons­nous aux four­neaux pour notre plai­sir, pour notre san­té. »

Co­rinne a dé­jà pris les de­vants. « Chez moi c’est en­trée, plat et des­sert mai­son. Ex­cep­tion­nel­le­ment une barre cho­co­la­tée et un so­da pour les en­fants. Quel bon­heur d’être tous à la table fa­mi­liale au lieu d’ava­ler un sem­blant de sand­wich sur le pouce ». Elle conclut avec un brin de mi­li­tan­tisme pour la bonne chère : « Re­dé­cou­vrons le plai­sir de cui­si­ner, pri­vi­lé­gions le bio et les cir­cuits courts, fai­sons confiance à nos agri­cul­teurs. La qualité doit être au ren­dez­vous pour com­battre la mal­bouffe, ce fléau de nos as­siettes. »

En n’ou­bliant pas bien sûr ce bon Ra­be­lais : « Se nour­rir est un be­soin, sa­voir man­ger est un art. » ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.