Le Bel­le­ri­vois soup­çon­né de viol in­car­cé­ré

Il a été mis en exa­men pour le viol d’une jeune fille de 17 ans.

La Montagne (Moulins) - - La Une - De­nis Lo­rut de­nis.lo­[email protected]­tre­france.com

In­ter­pel­lé jeu­di après-mi­di par les po­li­ciers de Vi­chy, l’au­teur pré­su­mé du viol d’une jeune fille de 17 ans a été mis en exa­men et pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire, hier après-mi­di.

L’ado­les­cente avait aler­té le com­mis­sa­riat dans la nuit du 27 au 28 sep­tembre, in­di­quant avoir été agres­sée et vio­lée alors qu’elle ren­trait chez elle, vers 21 h 30. « Ma cliente bu­vait un coup avec un ami dans les parcs de Vi­chy, ex­plique Me GillesJean Por­te­joie, conseil de la jeune fille. C’est à par­tir de là qu’elle a été sui­vie par son agres­seur jus­qu’à Bel­le­rive. Les faits se sont dé­rou­lés là où a lieu le mar­ché. »

Il nie les faits

Les in­ves­ti­ga­tions de la bri­gade de sû­re­té ur­baine du com­mis­sa­riat de Vi­chy ont per­mis d’in­ter­pel­ler, jeu­di après­mi­di, son agres­seur pré­su­mé, un Bel­le­ri­vois de 41 ans (notre édi­tion d’hier).

Après sa garde à vue, le qua­dra­gé­naire a été dé­fé­ré au par­quet de Cusset et pré­sen­té à un juge d’ins­truc­tion, hier après­mi­di. Il a été mis en exa­men pour viol et pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire. Une in­for­ma­tion ju­di­ciaire a été ou­verte.

« Il ne re­con­naît pas les faits mal­gré des élé­ments tech­niques et scien­ti­fiques et une ver­sion de la vic­time qui l’ac­cable », a sou­li­gné, hier, Éric Ne­veu, pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Cusset.

« Nous nous sommes consti­tué par­tie ci­vile, a in­di­qué hier soir Me Por­te­joie. L’ar­res­ta­tion de son agres­seur est un sou­la­ge­ment. Mais ma cliente a vé­cu un drame. Elle doit se re­cons­truire. » ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.