Une so­lu­tion trou­vée pour Em­maüs ?

La ville pro­pose à l’as­so­cia­tion de s’im­plan­ter rue de Pa­ris et sur l’an­cien site JPM

La Montagne (Moulins) - - Moulins Vivre Son Agglo - Mat­thieu Ville­roy mat­thieu.ville­[email protected]­tre­france.com

De­puis juin der­nier, la ques­tion de la fu­ture im­plan­ta­tion d’Em­maüs se pose. La ville a éla­bo­ré une so­lu­tion. Reste à voir si elle se­ra re­te­nue par l’as­so­cia­tion d’in­ser­tion.

Va­t­on vers une porte de sor­tie sur le dos­sier Em­maüs ? La ville, en tout cas, a for­mu­lé une pro­po­si­tion claire, hier soir, en vo­tant la vente d’un bâ­ti­ment mu­ni­ci­pal à Mou­lins Ha­bi­tat sus­cep­tible d’ac­cueillir le foyer de vie des com­pa­gnons.

En juin der­nier, la ville, via Mou­lins Ha­bi­tat, avait blo­qué le pro­jet de l’as­so­cia­tion d’in­ser­tion, en­vi­sa­geant d’ac­qué­rir l’ex­Ceme, si­tué à proxi­mi­té de son im­plan­ta­tion ac­tuelle. Le be­soin de l’as­so­cia­tion ca­ri­ta­tive est urgent, vu l’état de son site ac­tuel. « Nous ne sommes pas contre Em­maüs », a mar­te­lé le maire, ré­pon­dant à Yan­nick Mon­net, conseiller d’op­po­si­tion PC s’in­ter­ro­geant pour­quoi l’as­so­cia­tion fai­sait l’ob­jet d’un tel achar­ne­ment de la part de la ville. « Mais, là où il se trouve, ils ont be­soin d’une sur­face plus im­por­tante. Ils ont, sans nous en par­ler, pen­sé qu’ils pou­vaient s’étendre dans les lo­caux de l’ex­Ceme. Mais cette ex­ten­sion n’est pas conforme au plan d’ur­ba­nisme. »

Le bâ­ti­ment CAS, par­tiel­le­ment vide, et son ter­rain, si­tués 93, rue de Pa­ris, re­pré­sentent une va­leur de 300.000 eu­ros, se­ lon le mon­tant va­li­dé par les Do­maines. « Le reste de l’en­semble res­te­ra pro­prié­té de la ville de Mou­lins », a rap­pe­lé Cé­cile de Breu­vand, ad­jointe au maire, lors de la pré­sen­ta­tion du dos­sier.

Bâ­ti­ment CAS et JPM

« Nous sommes en train de trou­ver une so­lu­tion construc­tive », a es­ti­mé Pierre­An­dré Pé­ris­sol. « Il y a trois se­maines, la pro­po­si­tion de cette fu­ture im­plan­ta­tion a été faite à la di­rec­ tion lo­cale d’Em­maüs. J’ai consta­té ce que cette so­lu­tion re­te­nait toute leur at­ten­tion. À sa­voir une par­tie du bâ­ti­ment CAS, pour 25 stu­dios, et une par­tie de l’an­cien site JPM pour la par­tie éco­no­mique. Il ne s’agit pas de faire de la po­li­tique sur ce dos­sier », a pré­ve­nu le maire, à l’in­ten­tion de l’op­po­si­tion.

« L’idée n’est pas une mau­vaise, mais il faut que ce­la tienne dans l’en­ve­loppe d’1,5 mil­lion qu’Em­maüs avait pré­vu pour son pre­mier pro­jet, a rap­pe­lé Jacques La­haye, conseiller di­vers gauche. Il fau­dra sans doute trou­ver une étape tran­si­toire avant de voir cette so­lu­tion dé­bou­cher à l’ho­ri­zon 20202021. » « Nous avons un an et de­mi pour que ce pro­jet abou­tisse. La prio­ri­té est d’étu­dier com­ment mettre en oeuvre cette so­lu­tion car la si­tua­tion ac­tuelle n’est pas sa­tis­fai­sante », a pré­ve­nu le maire. ■ Ins­tal­la­tions spor­tives et salles mu­ni­ci­pales. La ville a re­vu lé­gè­re­ment à la hausse la lo­ca­tion des ins­tal­la­tions spor­tives et des salles mu­ni­ci­pales pour 2019. Cette hausse se monte à 2 %. Elle se­ra éga­le­ment ap­pli­quée pour la lo­ca­tion de ma­té­riel mu­ni­ci­pal.

Centre-ville. « Ne doit-on pas avoir, via Mou­lins Ha­bi­tat, une po­li­tique d’ac­qui­si­tions de pasde-porte en coeur de ville afin de pe­ser sur cer­tains loyers ex­ces­sifs des ma­ga­sins ? », a in­ter­ro­gé Yan­nick Mon­net, conseiller PC. « C’est ce que nous fai­sons dé­jà et c’est ce que nous al­lons ac­cé­lé­rer avec l’opé­ra­tion Coeur de ville », a ré­pon­du clai­re­ment Pierre-An­dré Pé­ris­sol, maire de Mou­lins, en ci­tant no­tam­ment l’ac­qui­si­tion de trois im­meubles par Mou­lins ha­bi­tat dans la rue de l’hor­loge, dont le rez-de-chaus­sée est oc­cu­pé par des cel­lules com­mer­ciales. Dos­sier Ap­sys. À l’oc­ca­sion des dé­ci­sions mo­di­fi­ca­tives du bud­get, l’op­po­si­tion a abor­dé la ques­tion du dos­sier Ap­sys. Fin juillet, était com­mu­ni­qué le ju­ge­ment condam­nant la ville à ver­ser 1,6 mil­lion à ce pro­mo­teur im­mo­bi­lier évin­cé du ré­amé­na­ge­ment des halles en 2008. « Pour­quoi ce mon­tant ne fi­gure-t-il pas dans les dé­ci­sions mo­di­fi­ca­tives ? », a de­man­dé Da­niel De­las­salle, conseiller PS. « Nous n’avons pas d’obli­ga­tion à ins­crire cette somme, dès lors qu’on a fait ap­pel », a rap­pe­lé Ste­fan Lunte, ad­joint au maire.

PHO­TO PHI­LIPPE BI­GARD

PRO­JET. Le bâ­ti­ment CAS pour­rait ac­cueillir 25 stu­dios pour la par­tie vie des com­pa­gnons d’Em­maüs. La par­tie ac­ti­vi­té éco­no­mique pour­rait se faire sur une par­tie de l’an­cien site JPM d’Avermes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.