La dé­fense du « co­con De­flandre »

Les Ma­ri­times ne veulent pas pas­ser à cô­té de leurs matchs à do­mi­cile

La Montagne (Moulins) - - Sports Rugby -

Cler­mont, un match ré­fé­rence des Ro­che­lais

Dans l’antre de Mar­cel-De­flandre (14 h 45), les Ro­che­lais veulent res­ser­rer les rangs, conscients du po­ten­tiel of­fen­sif des Cler­mon­tois.

Frus­trés, les Ro­che­lais le res­tent de leur match à Bor­deaux (34­22), après 34 points et quatre es­sais en­cais­sés en pre­mière pé­riode. « On était com­plè­te­ment ef­fa­cés en pre­mière mi­temps, apa­thiques », sou­li­gnait en­core cette se­maine l’en­traî­neur des lignes ar­rière Xa­vier Gar­ba­jo­sa, en quête d’ex­pli­ca­tions sur les rai­sons d’une pres­ta­tion « in­digne » à l’ex­té­rieur.

Dès lun­di, le groupe ma­ri­time a tour­né la page, plus pré­oc­cu­pé par le match contre le lea­der cler­mon­tois que ce­lui du week­end pas­sé. « C’est l’équipe nu­mé­ro un à l’heure ac­tuelle, re­lève le deuxième ligne Tho­mas Jolmes. Nous ne res­sen­tons pas de la peur ou de l’ap­pré­hen­sion mais nous avons à coeur de bien rem­plir nos tâches pour faire quelque chose contre cette équipe im­pres­sion­nante. On a les armes et les hommes pour. Il ne faut pas pas­ser à cô­té de ce match à la mai­son. »

Avant un long pé­riple en Rus­sie, la se­maine pro­chaine, à l’oc­ca­sion de la pre­mière jour­née de Chal­lenge Cup, on a bien com­pris l’in­té­rêt du match de ce week­end dans les rangs ro­che­lais. C’est évi­ dem­ment de prendre des points, avant une pro­chaine jour­née qui en­ver­ra, fin oc­tobre, les « Jaune et Noir » chez leur an­cien ma­na­ger Pa­trice Col­la­zo à Tou­lon. Am­biance élec­trique ga­ran­tie.

Des points po­si­tifs pour la confiance mais aus­si le clas­se­ment où la neu­vième place du mo­ment ne sa­tis­fait per­sonne. « On s’est fait re­mon­ter les bre­telles à Bor­deaux, dit Tho­mas Jolmes. On en a tous conscience et nous sommes de grands gar­çons. » Ab­sent à Bor­deaux, le ca­pi­taine et troi­sième ligne Vic­tor Vi­to cible ce qui ne va pas tout en se mon­trant ras­su­rant. « L’état d’es­prit du groupe est bon, on a pu le voir en se­conde mi­temps, mais on doit com­men­cer le match tout de suite après le coup d’en­voi et non pas en se­conde pé­riode. »

Aus­si, le match de l’an pas­sé et la large vic­toire ro­che­laise sur Cler­mont (51­20) ne semble pas avoir été d’uti­li­té ces der­niers jours dans les rangs ro­che­lais. Pour Xa­vier Gar­ba­jo­sa, c’est même tout le contraire. « L’an­née der­nière, ça avait été un peu un match ré­fé­rence pour nous mais je pense que les Cler­mon­tois s’en sou­viennent. Ils vont ve­nir avec ça en mé­moire, ça ne leur ar­rive pas sou­vent. Ils vont s’en ser­vir de leit­mo­tiv. »

Le tech­ni­cien voit l’ASM « sûre de ses forces, de ses bases ». Les­quelles ? « Un jeu bien lé­ché, une char­nière qui se trouve et joue pour les autres, avec une con­quête et no­tam­ment une mê­lée ul­tra­do­mi­nante. » Il ter­mine sur une note d’es­poir : « C’est bien d’avoir peur, de l’ap­pré­hen­sion car j’es­père que les joueurs vou­dront dé­fendre leur pe­tit co­con de De­flandre ». ■

CA­PI­TAINE. À l’image du Néo-Zé­lan­dais Vic­tor Vi­to (à droite), les Ro­che­lais vont de­voir se mon­trer cos­tauds dé­fen­si­ve­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.