Pé­pé - Khaz­ri, duel au som­met

LIGUE 1 (9E J.) Lille re­çoit Saint­Etienne, cet après­mi­di (17 h)

La Montagne (Moulins) - - Sports L'actu Nationale -

L’un des deux fe­ra-t-il bas­cu­ler la ren­contre ? Au vu de leur dé­but de sai­son to­ni­truant, les pa­ris sont ou­verts. Ni­co­las Pé­pé (Lille) face à Wah­bi Khaz­ri (SaintE­tienne), c’est un duel-choc pour un match au som­met.

«Pé­pé, c’est le meilleur joueur de L1 ac­tuel­le­ment », a lâ­ché Luis Fer­nan­dez, ex­coach du PSG, entre autres, dans sa chro­nique sur beIN Sports. Avec dé­jà cinq buts et trois passes dé­ci­sives, Pé­pé est ef­fec­ti­ve­ment l’un des joueurs les plus dé­ter­mi­nants du mo­ment.

Seuls Ney­mar et Mes­si sont im­pli­qués sur plus de buts cette sai­son dans les cinq grands cham­pion­nats eu­ro­péens (France, An­gle­terre, Es­pagne, Ita­lie, Al­le­magne). De plus, l’an­cien An­ge­vin a dé­jà ob­te­nu quatre pe­nal­ties en cham­pion­nat, plus que tout autre joueur dans l’un de ces cham­pion­nats.

Avec seize points en huit matchs, le Losc réa­lise sa meilleure en­tame de­puis 2004/05, quatre mois seu­le­ment après avoir sau­vé in ex­tre­mis sa place dans l’élite et l’in­ter­na­tio­nal ivoi­rien est l’un des fac­teurs es­sen­tiels dans cette réus­site. Dé­jà grand ar­ti­san du main­tien des Dogues la sai­son der­nière (13 buts, 6 passes dé­ci­sives), Pé­pé a pour­sui­vi sur sa lan­cée de­puis cet été. La grande dif­fé­rence avec l’an pas­sé, c’est qu’il est dé­sor­mais beau­coup mieux en­tou­ré.

Ain­si, avec Jo­na­than Bam­ba (5 buts) et Jo­na­than Iko­né (1 but, 1 passe dé­ci­sive), Pé­pé forme un re­dou­table trio sur­nom­mé « Bip Bip », en ré­fé­rence aux ini­tiales et à la vi­tesse des trois élé­ments of­fen­sifs.

Dans le camp d’en face, la qua­li­té ne manque pas non plus et Khaz­ri, ar­ri­vé cet été en pro­ve­nance de Rennes, en est la par­faite il­lus­tra­tion. « Il est en­core plus grand, il est re­dou­table », a sa­lué Luis Fer­nan­dez.

Avec trois buts ins­crits lors des deux der­niers matchs, quatre au to­tal cette sai­son, l’in­ter­na­tio­nal tu­ni­sien est l’homme en forme des Verts.

« Je suis sa­tis­fait de ce que je fais de­puis un mo­ment main­te­nant. Je suis sur­tout plus ré­gu­lier et c’est ce que l’on me de­man­dait », es­time le na­tif d’Ajac­cio.

De­puis quelques mois, Khaz­ri est plus dé­ci­sif qu’avant. Comme lors de ses der­niers mois au Stade Ren­nais, à l’ASSE il évo­lue comme at­ta­quant plu­tôt que mi­lieu of­fen­sif, ce qui per­met d’op­ti­mi­ser son duo avec l’autre créa­teur des Verts, Ré­my Ca­bel­la.

« Je pos­sède cette fa­cul­té de pou­voir m’adap­ter à n’im­porte quelle so­lu­tion et n’im­porte quelle po­si­tion. Ce re­po­si­tion­ne­ment en tant qu’at­ta­quant que m’a fait connaître Sa­bri La­mou­chi (son en­traî­neur à Rennes), me fait éga­le­ment beau­coup de bien », re­con­nait le joueur for­mé à Bas­tia.

Un temps in­cer­tain après avoir res­sen­ti une pe­tite dou­leur der­rière une cuisse face à Mo­na­co la se­maine der­nière, Khaz­ri se­ra bien pré­sent au Stade Pierre­Mau­roy, cet après­mi­di. ■

À SUIVRE. Le Lil­lois Pé­pé (à gauche) et le Sté­pha­nois Khaz­ri.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.