Ce­ci est leur corps

La Montagne (Moulins) - - France & Monde Actualités - FLO­RENCE CHÉDOTAL flo­rence.che­do­[email protected]­tre­france.com Twit­ter : @Flor­Che­do­tal

On ap­prend plus sou­vent aux femmes à ne pas faire de bruit, à s’ef­fa­cer, à se taire. Alors si #MeToo, en révélant mas­si­ve­ment un vé­ri­table ma­laise so­cial, a per­mis à la pa­role de se li­bé­rer, il faut s’en ré­jouir. Au lieu de ce­la, de­puis un an, l’in­tros­pec­tion col­lec­tive, se­couée de ré­sis­tances, s’égare entre hors su­jets, ca­ri­ca­ture en guerre des sexes et ques­tion­ne­ments sur la vi­ri­li­té, comme si la do­mi­na­tion mas­cu­line en était l’es­sence. Faut­il en­core le ré­pé­ter ? #MeToo n’est pas un mou­ve­ment des femmes contre les hommes. En­core moins un phé­no­mène de mode.

En par­fait écho à cette lutte contre les vio­lences faites aux femmes, le prix No­bel de la paix, sou­vent cri­ti­qué, a vi­sé juste cette fois, en dé­non­çant toute l’hor­reur de ces femmes vio­lées, mu­ti­lées, ré­duites à l’état d’ob­jets sexuels. De­puis long­temps, le doc­teur De­nis Muk­wege montre le che­min : « se dé­cou­ra­ger, ce se­rait don­ner rai­son aux bour­reaux », dit­il. Or, rien ne jus­ti­fie que les femmes ne puissent pas vivre en paix dans ce monde qui est aus­si le leur.

bouw à Am­ster­dam a li­cen­cié dé­but août son di­rec­teur mu­si­cal, l’Ita­lien Da­niele Gat­ti, mis en cause par plu­sieurs femmes dé­non­çant des actes de har­cè­le­ment sexuel com­mis en 1996 et 2000.

En Al­le­magne, la cam­pagne #Metoo a peu sur­pris. Le pays, tou­ché pré­cé­dem­ment par des scan­dales sexuels, no­tam­ment lors du Nou­vel An 2016 à Co­logne, a dur­ci sa lé­gis­la­tion sur le viol dans l’an­née qui a sui­vi, re­te­nant l’ab­sence de consen­te­ment comme unique cri­tère. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.