L’amour à tra­vers les âges au Louvre-Lens

La Montagne (Moulins) - - Jeux -

EX­PO­SI­TION.

Du pé­ché ori­gi­nel à la quête de li­ber­té : l’ex­po­si­tion « Amour », au Louvre­Lens, montre jus­qu’au 21 jan­vier com­ment chaque époque, de l’An­ti­qui­té jus­qu’à au­jourd’hui, pro­pose sa vi­sion de l’amour. Cette ex­po­si­tion thé­ma­tique « est un point de vue d’au­teur qui ra­conte une his­toire des ma­nières d’ai­mer », ré­sume Ma­rie La­van­dier, di­rec­trice du mu­sée. « Et cette his­toire com­mence mal, car Eve, au jar­din d’Eden, et Pan­dore, au temps de l’Age d’or, sont consi­dé­rées comme res­pon­sables de tous les maux de l’hu­ma­ni­té », re­late Zeev Gou­ra­rier, com­mis­saire de l’ex­po­si­tion. Dans l’An­ti­qui­té, il y a en ef­fet cette idée que « la femme est quelque chose de mau­vais et qu’on peut alors en user à sa guise », ex­plique Ma­rie La­van­dier. L’amour est alors per­çu comme un « amol­lis­se­ment » et re­pré­sen­té comme un obs­tacle à la réa­li­sa­tion de soi et non pas comme un « abou­tis­se­ment ». Cette vi­sion évo­lue avec le chris­tia­nisme : la femme, épouse et mère, est re­va­lo­ri­sée dans la re­la­tion amou­reuse, au prix d’une « stig­ma­ti­sa­tion des plai­sirs char­nels ». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.